Entreprises & marchés

Immobilier : au Maroc, le manque de confiance en Addoha ébranle sa valeur en bourse

Le siège d'Addoha, à Casablanca

Le siège d'Addoha, à Casablanca © Hassan Ouazzani/J.A.

L’action de la société immobilière est le titre le moins cher de la cote casablancaise. Une chute interminable qui démontre le manque de confiance dont souffre le groupe.

La dégringolade de l’action Addoha, depuis le début de l’année, à la Bourse de Casablanca est aussi impressionnante que surprenante. « C’est très insolite ce qui arrive à cette action. Son comportement n’est pas logique par rapport au marché dans son ensemble. Même s’il est vrai que les sociétés immobilières souffrent presque toutes en Bourse, nous avons l’impression qu’Addoha est plus sanctionnée que les autres”, explique un analyste boursier.

Évolution du cours de l'action Addoha depuis le 1er janvier 2019

Vendredi 15 novembre, l’action terminait la séance à 8,82 dirhams. Addoha, dirigé par Anas Sefrioui, est actuellement le titre le moins cher présent sur la Bourse de Casablanca après avoir perdu plus de 48 % depuis le début de l’année.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

(sans engagement, résiliez à tout moment)

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte