Économie

Le futur aéroport de Marrakech pourrait coûter 500 millions de dollars

Par
Mis à jour le 4 juillet 2014 à 11:36

Durant une réunion organisée le 02 juillet dernier, Aziz Rabbah, le ministre marocain de l’Équipement, du Transport et de la Logistique, a révélé que le coût de réalisation du futur aéroport de Marrakech – actuellement à l’étude – pourrait atteindre 4,3 milliards de dirhams (environ 520 millions de dollars).

À l’horizon 2025-2030 et en dépit des travaux d’expansion en cours – qui devrait porter ses capacités d’accueil à 9 millions de passagers par an – l’aéroport de Marrakech-Ménara à lui seul, ne pourra pas absorber le flux de voyageurs transitant par la capitale culturelle du Maroc. En effet, le volume annuel de passagers transitant par cet aéroport devrait dépasser 14 millions de passagers à l’horizon 2030. C’est l’un des enseignements du « Plan national des aéroports à l’horizon 2035 », présenté durant une réunion consacrée le 02 juillet dernier au transport aérien marocain et présidée par Aziz Rabbah, le ministre marocain de l’Équipement, du Transport et de la Logistique, rapporte l’agence MAP.

10 millions de passagers

Selon l’agence de presse, « une étude technique a été réalisée pour la recherche de l’emplacement d’un site » du futur aéroport de la « Ville ocre ». Organisée dans un « périmètre de 30 kilomètres autour de Marrakech », cette recherche a « débouché sur l’identification de plusieurs sites éventuels dont deux situés dans les communes de Sidi Zouine et de Sidi Bouatmane », dévoile l’agence de presse.

Lire aussi :

Dossier aérien : les aéroports africains décollent-ils ?

Maroc : une éclaircie touristique très localisée

870 millions de dollars pour « Marrakech, cité du renouveau permanent »

Selon la même source, le « coût estimatif » de ce futur aéroport serait de 4,3 milliards de dirhams (environ 521 millions de dollars). Il devrait disposer d’une capacité annuelle de 10 millions de passagers.

Infrastructures

Ce projet de nouvel aéroport est l’un des nombreux programmes d’investissements en préparation pour la ville ocre, qui a concentré un tiers des nuitées réalisées par les 10 millions de touristes arrivés au Maroc en 2013.

En janvier dernier, le roi Mohammed VI a inauguré le projet « Marrakech, cité du renouveau permanent », un programme mobilisant des investissements de l’ordre de 6,3 milliards de dirhams (870 millions de dollars) sur la période 2014-2017 et portant sur « la valorisation du patrimoine culturel, l’amélioration de la mobilité et de l’intégration urbaines, ainsi que la préservation de l’environnement » de la ville.