Télécoms

Cameroun : Paul Biya en ultime arbitre du conflit chez l’opérateur télécom Nexttel

L'entreprise Nexttel, qui compte quelque 3 millions de clients, mise sur la 4G pour rivaliser avec MTN et Orange.

L'entreprise Nexttel, qui compte quelque 3 millions de clients, mise sur la 4G pour rivaliser avec MTN et Orange. © Patrick Nelle pour JA

Le séjour d’un officiel vietnamien à Yaoundé, le 1er novembre, n’a pas permis aux actionnaires de l’opérateur de téléphonie mobile de se rencontrer. Hanoï s’attend à ce que le président camerounais se prononce.

Aucune rencontre entre les deux parties. Au terme de sa visite – la troisième d’un officiel vietnamien au Cameroun depuis le déclenchement de la crise il y a un an chez Nexttel – à Yaoundé, le 1er novembre, le vice-premier ministre vietnamien, Vuong Dinh Hue, et sa suite se sont entretenus avec le Premier ministre, Joseph Dion Ngute – à qui il a remis une lettre de son président destinée à Paul Biya – et des parlementaires camerounais.

Du reste, le programme ne prévoyait pas d’entretien avec Baba Ahmadou Danpullo, avec qui Viettel Global est en froid. Le magnat camerounais détient 30 % des parts du troisième opérateur camerounais de téléphonie mobile, à travers son véhicule Bestinver Cameroon (Bestcam).

Nous croyons que le gouvernement prendra des mesures draconiennes

Présent dans la délégation venue de Hanoï, Do Manh Hung, le PDG de Viettel, espère toujours que le gouvernement camerounais amènera Danpullo à se conformer aux 22 recommandations du comité interministériel mis en place en mars par Joseph Dion Ngute. « Nous croyons que le gouvernement prendra des mesures draconiennes pour faire appliquer ces décisions », a-t-il fait savoir le 3 novembre.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

(sans engagement, résiliez à tout moment)

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte