Sécurité

RDC : l’armée lance une offensive « d’envergure » contre les rebelles

Des soldats des Forces armées de la RDC, lors d'une opération contre les rebelles rwandais des FDLR, en février 2015 dans le Sud-Kivu.

Des soldats des Forces armées de la RDC, lors d'une opération contre les rebelles rwandais des FDLR, en février 2015 dans le Sud-Kivu. © MONUSCO/Abel Kavanagh

L'armée congolaise a annoncé le lancement "d'opérations d'envergure" jeudi à Beni, dans le Nord-Kivu, contre les groupes rebelles opérant à l'est de la RDC.

« Les forces armées de la RDC (FARDC) ont lancé depuis la nuit de mercredi à jeudi des opérations d’envergure pour éradiquer tous les groupes armés locaux et étrangers qui écument l’est du pays et déstabilisent la région des Grands Lacs« , a déclaré le général Léon-Richard Kasonga, porte-parole de l’armée.

« Les opérations ont été lancées à partir de Nyaleke (région de Beni) où l’artillerie a pilonné les positions rebelles dans les profondeurs. Les troupes au sol sont engagées depuis ce (jeudi) matin », a expliqué un porte-parole de l’armée dans la région.

La région de Beni est la cible des nombreuses attaques des rebelles ougandais des Forces démocratiques alliées (ADF) depuis 5 ans. Des centaines, voire un millier de civils ont été tués depuis.

L’armée congolaise a envoyé aux médias une vidéo qui montre des chars tirant des obus vers la brousse et des militaires habillés en tenue des FARDC en train de prendre position sur une route en terre dans un village quasi désert, alors que des coups de feu sont entendus.

Force militaire conjointe

Il y a une semaine, l’armée congolaise et des troupes du Rwanda, du Burundi, de l’Ouganda et de la Tanzanie avaient décidé de « mutualiser » leurs efforts pour neutraliser plusieurs dizaines de groupes armés opérant dans l’Est congolais depuis plus de 25 ans.

Les Forces armées de la RDC, appuyées par les Casques bleus de la Mission des Nations unies en RDC (Monusco), mènent depuis des opérations militaires contre ces groupes, sans pouvoir les neutraliser.

Les milices ougandaises des ADF, les rebelles des Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR) et les rebelles burundais des Forces nationales de libération (FNL) sont considérés comme les plus actifs dans cette région des Grands Lacs africains.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte