Vie des partis

Maroc : quel avenir pour le PPS après avoir tourné le dos au gouvernement ?

Nabil Benabdallah, le secrétaire général, s'exprimant lors d'une réunion du Parti du progrès et du socialisme (PPS).

Nabil Benabdallah, le secrétaire général, s'exprimant lors d'une réunion du Parti du progrès et du socialisme (PPS). © YouTube/Hespress

Le Parti du progrès et du socialisme (PPS), membre de tous les gouvernements depuis plus de vingt ans, a quitté l’équipe de Saadeddine El Othmani à la faveur du remaniement ministériel de début octobre. Comment peut-il se positionner pour continuer à exister ? Analyse.

Après avoir été sous le feu des projecteurs sur la scène politique nationale lors de sa sortie du gouvernement, le parti du livre a provoqué quelques remous diplomatiques. En effet, un communiqué, dans lequel il qualifie l’intervention turque en Syrie « d’agression » et de « crime de guerre », n’a pas été du goût d’Ankara. L’ambassadeur turc au Maroc a dénoncé « une vague de désinformation » en faisant allusion, entre autres, au texte du PPS.

« Pour continuer à exister politiquement, le parti a besoin de créer l’événement, de faire du buzz. Mais c’est un terrain glissant », s’alarme une source proche des socialistes. En effet, les dérapages diplomatiques peuvent précipiter la chute de personnalités publiques, comme récemment celui de Salaheddine Mezouar, désormais ancien président de la CGEM, qui l’a appris à ses dépens après son commentaire « irresponsable » sur la situation en Algérie.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

(sans engagement, résiliez à tout moment)

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte