Défense

Burkina Faso : six soldats tués lors de deux attaques dans le nord du pays

Un soldat de l'armée du Burkina Faso à Ouagadougou le 29 septembre 2015.

Un soldat de l'armée du Burkina Faso à Ouagadougou le 29 septembre 2015. © Theo Renaut/AP/SIPA

Selon des sources sécuritaires, six soldats burkinabè ont été tués et quatre blessés mercredi lors de deux embuscades dans des localités de la commune de Barsalogho, située au nord du pays.

“Une patrouille militaire est tombée mardi soir dans une embuscade aux environs de Guindbila, un village (de la commune) de Barsalogho (province de Sanmatenga). Cinq éléments ont perdu la vie au cours de cette attaque menée par des individus armés”, a indiqué une source sécuritaire.

“Quatre blessés ont également été enregistrés côté ami”, a précisé cette source. “Une autre embuscade a eu lieu aux environs de 17 heures, dans le village de Sidogo (également dans la commune de Barsalogho) et a occasionné la mort d’un soldat”, a indiqué une autre source sécuritaire.

Spirale de violences

Le Burkina Faso est pris depuis quatre ans et demi dans une spirale de violences attribuées à des mouvements jihadistes, certains affiliés à Al-Qaïda et d’autres au groupe état islamique.

Dimanche, 9 civils ont été tués dans un village de la province du Bam, dans le nord du Burkina. Samedi, cinq membres des forces de l’ordre ont été tués et onze blessées lors d’une double attaque, dans deux autres provinces du nord du pays.

Depuis début 2015, les attaques jihadistes, de plus en plus fréquentes et meurtrières, en particulier dans le nord et l’est, ont fait près de 625 morts.

Un couvre-feu a été instauré dans plusieurs provinces du Nord, où une restriction de la circulation des engins motorisés.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte