Politique

Centrafrique : Sani Yalo, l’incontournable « homme de l’ombre » de Faustin-Archange Touadéra

Sani Yalo, l'un des proches les plus "aguerris" de Touadéra.

Sani Yalo, l'un des proches les plus "aguerris" de Touadéra. © DR / Copie d'écran Facebook

Personnage sulfureux et secret, Sani Yalo ne figure sur aucun organigramme officiel de l'exécutif centrafricain. Ce proche du président Faustin-Archange Touadéra, accusé par Malabo d’avoir été l’un des cerveaux de la tentative de putsch en Guinée équatoriale en 2017, est pourtant l'une des pièces maîtresses du dispositif du chef de l'État.

Il ne possède aucun portefeuille ministériel, pas plus qu’un titre formel de conseiller. Il ne figure sur aucun organigramme officiel, ni au gouvernement, ni à la présidence. Et pourtant. Sani Yalo est l’un des hommes les plus écoutés par Faustin-Archange Touadéra, au point qu’il n’est pas rare qu’il soit qualifié de « conseiller spécial » dans les couloirs du Palais de la Renaissance. « Il fait partie des proches du président, c’est indéniable. Il est de ceux qui parlent à l’oreille de Touadéra », confie un ministre-conseiller à la présidence, sous couvert d’anonymat.

Personnage sulfureux, récemment mis en cause par la Guinée équatoriale pour sa participation supposée à la tentative de coup d’État contre Teodoro Obiang Nguema Mbasogo, en décembre 2017, Sani Yalo n’a pourtant jamais perdu la confiance du président centrafricain. « Je suis en quelque sorte le bouclier du chef de l’État face à ses adversaires politiques. J’accepte de prendre tous les coups », plastronne le principal intéressé.

Indispensable

S’il est intervenu ces derniers mois sur le devant de la scène médiatique, accordant notamment une interview à Jeune Afrique, Sani Yalo fuit habituellement la lumière des projecteurs, au point que dans les chancelleries occidentales, on le qualifie d’« homme de l’ombre » du président centrafricain.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

(sans engagement, résiliez à tout moment)

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte