Économie

RDC : le parcours très politique de Sama Lukonde Kyenge, nouveau directeur général de la Gécamines

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 16 février 2021 à 10:07

Sama Lukonde Kyenge. © DR

Depuis le 3 juin, Sama Lukonde Kyenge est directeur général de la Générale des carrières et des mines (Gécamines) aux côtés d’Albert Yuma Mulimbi, le président du conseil d’administration. À 42 ans, ce proche du chef de l’État Felix Tshisekedi connaît bien les rouages du géant minier congolais.

En reconduisant par ordonnance Albert Yuma – un proche de Joseph Kabila – au poste de président du conseil d’administration (PCA) de la Générale des carrières et des mines (Gécamines), début juin, le président Félix Tshisekedi a également nommé un nouveau directeur général pour la société : Sama Lukonde Kyenge.

Ancien ministre des Sports sous Joseph Kabila avant de démissionner du poste en 2015, cet homme de 42 ans succède ainsi à Jacques Kamenga Tshimuanga, nommé directeur général adjoint de la Société nationale des chemins de fer du Congo (SNCC).

Les objectifs du nouveau directeur général du géant minier : redorer le blason de la société, contribuer au budget national mais aussi assurer la couverture santé et l’accès à l’éducation de ses agents.

De Katumbi à Tshisekedi