Diplomatie

France – Cameroun : Emmanuel Macron et Paul Biya se verront à Lyon

Paul Biya et Emmanuel Macron, lors du sommet Europe-Afrique à Abidjan, le 29 novembre 2017.

Paul Biya et Emmanuel Macron, lors du sommet Europe-Afrique à Abidjan, le 29 novembre 2017. © Diomande Ble Blonde/AP/SIPA

Le président français et son homologue camerounais ont prévu de se voir à Lyon, jeudi 10 octobre, en marge de la conférence du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme. Emmanuel Macron et Paul Biya ont notamment prévu d’évoquer ensemble la mise en œuvre des conclusions du « Grand dialogue national » au Cameroun.

Après un dîner le 9 octobre avec les autres chefs d’État et de gouvernement présents à Lyon pour la sixième Conférence de reconstitution des ressources du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, Emmanuel Macron et Paul Biya auront un entretien bilatéral le 10 octobre en milieu de matinée dans la capitale des Gaules.

Selon une source à l’Élysée, le président français entend profiter de cette rencontre pour « conforter Biya dans son engagement à mettre en œuvre les conclusions du dialogue national ».

Ce tête-à-tête intervient alors que Paul Biya a ordonné le 5 octobre dernier la libération de l’opposant Maurice Kamto, détenu depuis huit mois. Cette mesure de clémence, réclamée notamment par la France, vise à mettre fin à la crise politique consécutive à la contestation par l’opposition des résultats de l’élection présidentielle du 7 octobre 2018, à l’issue de laquelle Paul Biya a été réélu pour un septième mandat.

Sous pression internationale

La libération de Maurice Kamto et de 102 autres prisonniers est intervenue quelques heures après la clôture du « Grand dialogue national » convoqué par le président camerounais. Alors que les combats continuent d’opposer l’armée camerounaise à des groupes armés sécessionnistes dans les régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, Paul Biya a accepté – sous pression internationale – d’organiser ces assises le 30 septembre dernier. Il en a résulté une résolution visant à accorder un statut spécial aux deux régions anglophones dans le cadre d’un État unitaire décentralisé.

Le dernier séjour de Paul Biya à l’étranger remonte à juillet dernier, à Genève, en Suisse. Des échauffourées opposant les gardes du corps du président aux manifestants proches de l’opposition avaient alors émaillé son séjour, voire précipité son retour au Cameroun.

Enfin, outre Paul Biya, Emmanuel a également prévu des entretiens bilatéraux le 10 octobre avec ses homologues nigérien Mahamadou Issoufou et malgache Andry Rajoelina.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte