Télécoms

Bharti Airtel vend 3100 tours télécoms à Helios Towers Africa

| Par Jeune Afrique
Les towercos optimisent la gestion des tours télécoms et permettent de réduire les coûts.

Les towercos optimisent la gestion des tours télécoms et permettent de réduire les coûts. © Vincent FOurnier/JA

Un accord rendu public ce mercredi 9 juillet indique que la compagnie de gestion de tours télécoms Helios Towers Africa fait l’acquisition de 3100 nouveaux pylônes en Afrique cédés par l’opérateur téléphonique Bharti Airtel.

L’opérateur téléphonique indien Bharti Airtel, acteur majeur sur le marché des télécommunications, a annoncé ce mercredi 9 juillet la cession d’environ 3100 tours télécoms à la compagnie spécialisée Helios Towers Africa (HTA). Les tours concernées par cette cession sont situées dans quatre pays africains mais ni Airtel ni HTA – présente au Ghana, en Tanzanie et en RD Congo – n’ont souhaité révéler quels étaient les pays concernés.

Helios Towers Africa, un des leaders sur le marché de la gestion de pylônes, avait déjà fait part en mai 2014 de sa volonté de participer au rachat des 15 000 tours qui sont mises en vente par l’opérateur indien. C’est désormais chose faite. L’acquisition par HTA de 3100 pylônes supplémentaires porterait le nombre de tours télécoms détenues par la compagnie en Afrique à 7800.

Lire aussi:

Jusqu’où iront les « towercos » ?

Le business florissant des tours télécoms

IHS Towers lève 490 millions de dollars

Partenaires

« HTA est fier d’avoir été choisi par Airtel comme partenaire pour l’acquisition et la gestion de ses infrastructures a commenté Charles Green, directeur général d’Helios Towers Africa, c’est un événement déterminant pour HTA et un signe de confiance de la part d’Airtel quant à notre réputation, notre gestion des équipes et nos réalisations passées ».

Réduction des coûts

Par ailleurs, cette cession doit permettre au groupe indien de réduire sa dette ainsi que ses dépenses d’investissement et de se concentrer sur son corps de métier : la téléphonie mobile. Son réseau continuera toutefois d’être hébergé sur ces tours en vertu du bail accordé par HTA. La mission des « towercos », les tower companies comme HTA qui hébergent plusieurs opérateurs, est d’optimiser la gestion des pylônes télécoms en réduisant les coûts d’alimentation en électricité et les frais de sécurité. Elles empêchent également la prolifération de tours en mutualisant les infrastructures.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA309_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte