Politique

Cameroun : le Grand dialogue national s’achève avec un statut spécial pour les régions anglophones

Joseph Dion Ngute, le Premier ministre camerounais, lors de l'ouverture du dialogue national à Yaoundé, le 30 septembre 2019. © DR / Dialogue national

L'accélération de la décentralisation, avec un statut spécial pour les régions anglophones, est la mesure la plus significative adoptée à l’issue du Grand dialogue national initié par le président Paul Biya. Reste à en définir les contours malgré les critiques qu'elle suscite.

Deux heures de débats supplémentaires ont été nécessaires pour adopter le rapport final du Grand dialogue national, présenté au public ce vendredi 4 octobre au palais des Congrès de Yaoundé. Signe des nombreuses divergences qui auront marqué l’ensemble des travaux, ouverts le 30 septembre par le premier ministre Dion Ngute, la cérémonie de clôture des assises a connu un retard considérable.

Au cœur de ces interminables débats, l’omniprésente question de la forme de l’État qui s’est imposée dans l’agenda des débats, mais surtout dans celui de la commission « Décentralisation et développement local », faisant de celle-ci la plus scrutée des huit commissions mises en place par le président Paul Biya.

Accélération de la décentralisation

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

(sans engagement, résiliez à tout moment)

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte