Arts

Avec la foire d’art contemporain 1-54, l’Afrique s’invite à Londres pour trois jours

Les Marchands Ambulants, 2019 - Boris Nzebo © DR

Du 3 au 6 octobre, la Foire d'art contemporain africain 1-54, créée par la Marocaine Touria el Glaoui, occupe plusieurs ailes de Somerset House, dans la capitale britannique. Une visite qui s'annonce haute en couleur.

C’est désormais le rendez-vous annuel incontournable des artistes, des galeries, des collectionneurs et des amateurs d’art africain contemporain : pour la septième année consécutive, la foire 1-54 occupe pour trois jours la quasi-totalité de Somerset House (Londres, 3-6 cotobre 2019), sur les rives de la Tamise.

Crée par la Marocaine Touria El Glaoui, cet événement marchand qui se produit trois fois l’an (New York et Marrakech accueillent chacune une édition en mai et février respectivement) réussit la plupart du temps à dépasser sa fonction première – permettre à des collectionneurs d’acquérir des œuvres d’artistes peu exposés dans leur propre pays comme à l’international – pour offrir aux visiteurs un panorama vivant et mouvant de la création en Afrique et dans sa diaspora.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

(sans engagement, résiliez à tout moment)

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte