Agroalimentaire

Cacao – Côte d’Ivoire : comment a été décidée la hausse de 10 % du prix au producteur

Cabosses de cacaoyer. © Crédit : Malcolm Manners

La production de cacao en Côte d'Ivoire progresse, à 2,2 millions de tonnes, et le prix au producteur gagne 10 % lui aussi. Reste que le bras de fer entre la Côte d'Ivoire et le Ghana avec les industriels du chocolat ne fait que commencer.

Les autorités ivoiriennes ont réévalué le 1er octobre le prix payé aux cacaoculteurs pour le lancement de la campagne principale 2019-2020 par rapport à la précédente campagne. Le Conseil café cacao (CCC), le gendarme de la filière cacao en Côte d’Ivoire, a fixé à 825 francs F CFA (1,25 euro) par kilogramme le prix bord champ des fèves séchées et fermentées au producteur pour la récolte de la campagne principale 2019-2020, qui se déroule du 1er octobre au 30 mars prochain.

Lors de la campagne précédente, le prix bord champs des fèves de cacao était fixé à 750 F CFA/kg. C’est donc une hausse de 10 % du prix du cacao payé aux producteurs.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

(sans engagement, résiliez à tout moment)

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte