Environnement

RDC : un important dépôt de carburant détruit par un incendie à Kinshasa

Des éléments de la police congolaise à Kinshasa, le 17 mai 2017. Photo d'illustration.

Des éléments de la police congolaise à Kinshasa, le 17 mai 2017. Photo d'illustration. © John Bompengo/AP/SIPA

Un grand dépôt de carburant est parti en fumée samedi 28 septembre dans un quartier populaire de Kinshasa, où les habitants ont dénoncé la mise en place d'entrepôts de produits inflammables au milieu des habitations.

« Incendie : dépôt de carburant en feu au quartier Debonhomme, 1ère Rue, Matete, boulevard Lumumba, risque d’explosion et d’embrasement », avait annoncé un peu plus tôt la police sur Twitter.

« Il n’y a pas de perte en vie humaine, il n’y a que des pertes matérieles », a indiqué Flavien Nkui, ministre provincial des Hydrocarbures de la ville de Kinshasa.

Sur place, trois rivières de carburant ruisselaient sous les pieds des habitants en colère, qui s’attelaient à enlever les débris des objets partis en fumée, après la maîtrise l’incendie.

« Imaginez si cet incendie était survenu la nuit »

« Ce n’est pas normal que les autorités laissent les propriétaires des dépôts de carburant venir les ériger ici dans un quartier habité », a réagi Justin Lwamba.

« Aujourd’hui, l’incendie a eu lieu la journée et nous avons tout fait pour éteindre le feu, imaginez si cet incendie était survenu la nuit, nous serions en ce moment en train de compter les morts », a ajouté un autre habitant, Clovis Matondo.

Vers une enquête sur les raisons de l’accident

Les causes de l’incendie survenu dans la commune de Matete (est de Kinshasa) n’étaient pas encore connues. « Une commission sera mise en place pour enquêter sur les raisons de l’accident, évaluer le bilan matériel, et en tirer les conséquences. On ne peut pas laisser des dépôts des produits inflammables dans une zone résidentielle », a dit à la presse le ministre provincial.

Selon les habitants, au moins une personne a été blessée. Une église voisine du dépôt a également été touchée par les flammes. À Kinshasa, mégapole de 12 millions d’habitants, des dépôts de carburant sont installés aussi bien dans les quartiers industriels que d’habitations.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte