Innovation

Smartphones : comment les marques chinoises profitent de la croissance africaine

Le marché des smartphones en Afrique connaît une croissance annuelle de 6 %. (photo d'illustration)

Le marché des smartphones en Afrique connaît une croissance annuelle de 6 %. (photo d'illustration) © Elly Brian/Unsplash

Disparu du top 5 des plus gros livreurs de smartphones sur le continent, Apple cède sa place aux marques chinoises, comme Tecno ou Xiaomi, qui profitent elles aussi d’un marché en croissance annuelle de 6 % et rattrapent le leader Samsung.

La qualité sud-coréenne continue de séduire les Africains, faisant de Samsung le leader continental du smartphone depuis fin 2017. Le constructeur des modèles Galaxy, grands rivaux de l’iPhone d’Apple, capte 28 % de part de marché en Afrique, devant le chinois Huawei (10 %) et son compatriote Transsion Holding qui, avec ses marques Tecno (9 %), itel (6 %) et Infinix (4 %), totalise 19 % des livraisons sur le continent, selon des estimations du marché pour le second trimestre de 2019 publiées par le cabinet d’étude Counterpoint.

Marché en croissance

Alors que la tendance mondiale est au déclin, les livraisons de smartphone en Afrique continuent d’augmenter. Selon le cabinet Gartner, plus de 90 millions d’unités seront vendues en 2019 en Afrique subsaharienne et le marché pourrait friser les 92 millions de ventes en 2020.

« En se basant sur les livraisons, on peut estimer qu’il y a actuellement 400 millions d’utilisateurs de smartphones sur le continent », remarque Arnold Ponela, analyste au sein du cabinet d’étude américain Internet Data Corporation (IDC). De leur côté, les experts de Deloitte tablaient en 2018 sur 660 millions d’habitants équipés d’ici 2020.

Vague chinoise

Dans ce contexte favorable, les constructeurs chinois n’ont aucune peine à tirer leur épingle du jeu. Si le coréen Samsung mène la danse, ses quatre challengers – Huawei, Tecno, iTel, Infinix – sont tous chinois et représentent selon Counterpoint 29 % des livraisons sur le continent.

Les marques du holding Transsion – qui revendique un chiffre d’affaires de 3,29 milliards de dollars en 2018 – parviennent à s’imposer en profitant de l’écosystème chinois déjà présent sur le continent. Tecno et Infinix se sont notamment rapprochés du groupe de médias StarTimes, créé en 1988 par Pang Xinxing, pour proposer par défaut ses chaînes sur leurs téléphones.

L’Afrique est dominée par des smartphones à 200 dollars.

L’entreprise est également présente physiquement sur le continent puisqu’elle possède deux centres de recherche et développement au Nigeria et au Kenya qui lui permettent de développer des produits adaptés aux particularités locales.

Succès du milieu de gamme

Les prix abordables sont également un atout des marques chinoises dont les produits se classent en entrée ou milieu de gamme. « L’Afrique est dominée par des smartphones à 200 dollars, d’où le succès que connaissent Tecno et iTel », observe l’analyste d’IDC.

De son côté Huawei, deuxième au podium depuis le second trimestre de 2018, devrait voir ses ventes baisser au troisième trimestre de cette année du fait des sanctions américaines, qui privent ses téléphones – fonctionnant sous le système d’exploitation de Google, Android – des applications accessibles dans Google Play, la boutique d’applications du moteur de recherche américain.

En guise de plan de secours, le constructeur a annoncé en août la mise en route de son propre système d’exploitation, Harmony OS, résultat de sept ans de travail. Mais celui-ci est encore pauvre en applications et ne devrait pas être proposé tout de suite dans les smartphones du constructeur.

De son côté Xiaomi fait partie des challengers à surveiller. En février, l’entreprise s’est liée à Jumia afin de créer une boutique en ligne sur la plateforme du leader de e-commerce en Afrique. Le partenariat permet ainsi au chinois de se faire connaître rapidement au Nigeria, en Égypte, au Kenya, en Côte d’Ivoire, au Maroc et au Ghana. La distribution sera par la suite élargie au reste des 14 pays que couvre Jumia sur le continent.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte