Agroalimentaire

Ghana : une nouvelle usine de transformation de cacao pour se rapprocher du marché chinois

Usine de cacao

Des sacs de cacao (image d'illustration). © REA

Un partenariat a été signé à Accra pour la construction d'une usine de transformation de fèves de cacao dans l'ouest du Ghana. Avec cet accord public-privé de 100 millions de dollars (plus de 90 millions d'euros), la Cocobod et le conglomérat chinois Genertec envisagent de rapprocher leurs marchés.

Le Ghana a signé un protocole d’entente avec le conglomérat public chinois Genertec, mardi 17 septembre à Accra, pour la construction d’une usine de transformation de cacao à Sefwi Wiawso, dans l’ouest du pays. Son montant est estimé à 100 millions de dollars (90,6 millions d’euros), selon le site du gouvernement ghanéen. L’objectif est de faciliter les échanges commerciaux avec la Chine et de renforcer la filière cacaoyère du Ghana, deuxième producteur mondial mais qui ne transforme que 15 % de sa production actuelle (850 000 tonnes par an).

Financée par l’Agence chinoise de coopération internationale au développement, la Banque de développement de Chine et le Fonds sino-africain, l’usine sera opérée par la Cocobod (l’autorité ghanéenne de régulation du secteur) et Genertec, dans le cadre d’un partenariat public-privé.

Lors de la cérémonie de signature, Joseph Boahen Aidoo, directeur général de la Cocobod, a déclaré que le pays espérait « accroître sa production de 850 000 tonnes à 1,5 million de tonnes à long terme », précisant que le gouvernement souhaitait ajouter de la valeur au produit, par exemple en transformant en matière organique à usage domestique les déchets de fèves de cacao, qui représentent 20 % du volume total de la production.

Côté chinois, Zhou Mingchun, vice-président de Genertec, a déclaré que le Ghana était perçu comme un hub dans la région pour faciliter le commerce, d’où la nécessité pour la Chine de créer des entreprises dans le pays. Bien que le groupe soit actif depuis une quinzaine d’années dans le cacao ghanéen, il estime que son « portefeuille au Ghana n’est pas encore suffisant », a-t-il déclaré. « C’est pourquoi nous nous réjouissons à l’idée d’accroître nos investissements ici. »

1,38 milliard de consommateurs chinois

D’envergure mondiale, le conglomérat Genertec est présent dans des domaines allant de la machinerie industrielle à la construction, en passant par les produits pharmaceutiques et l’immobilier. Si ses dirigeants se disent optimistes quant à l’idée d’approfondir et de diversifier leur implantation au Ghana, le directeur de la Cocobod espère que cette coopération contribuera significativement à l’économie locale et ghanéenne, tout en ouvrant à la filière les portes d’un marché de plus d’un milliard de consommateurs chinois.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte