Archives

Tarek Chérif

Président d'un important groupe, cet homme d'affaires tunisien éprouve une véritablepassion pour l'Afrique subsaharienne.

Diplômé de plusieurs universités parisiennes, Tarek Chérif est, à moins de 50 ans, l’un des plus jeunes capitaines d’industrie en Tunisie. Vice-président de l’Union tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat (Utica, centrale patronale) entre 1995 et 2002, ce fils d’un riche commerçant de Sfax a su, en moins de vingt ans, développer et diversifier les affaires familiales. Le groupe Alliance, qu’il dirige avec son frère Radhouane, emploie aujourd’hui plus de 1 200 salariés et génère un chiffre d’affaires annuel de près 80 millions d’euros. Fondé en 1947, le groupe compte 17 sociétés opérant dans l’industrie chimique, la distribution, l’immobilier, l’hôtellerie, l’électroménager, l’agriculture, l’informatique, la finance ou encore le transport maritime.
Président de la Fédération tunisienne de tennis (FTT) et premier vice-président de la Confédération africaine de tennis, Tarek Chérif uvre également à diffuser ce « sport de riches » en Afrique. Ce continent, l’homme d’affaires tunisien prétend bien le connaître. Il ne cesse, en tout cas, de le sillonner du Nord au Sud, notamment pour y exporter ses produits. Sa Compagnie africaine de peintures réalise entre 15 % et 20 % de son chiffre d’affaires au sud du Sahara. L’autre fleuron de son groupe, Polisan Prokim, qui fabrique des polymères destinés aux industries de la peinture, de la colle, du bois et du cuir, totalise, pour sa part, près de 40 % de ses exportations dans la même région.
« Nos produits ont une durée de vie assez courte, et les moyens de transport entre la Tunisie et le reste du continent sont rares et coûteux. C’est pourquoi nous allons créer une unité de production de Polisan en Afrique de l’Ouest », explique Tarek Chérif. L’unité en question sera montée à Dakar, en partenariat avec une institution financière européenne. Juste récompense pour ce Tunisien passionné par le Sud-Sahara : le 11 janvier dernier, le président Abdoulaye Wade lui a remis les insignes de l’Ordre du mérite du Sénégal.

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte