Diplomatie

Libération de marins russes kidnappés au large du Cameroun en août

Manoeuvre navire cargo et remorqueurs Boluda, transport maritime Port maritime de commerce de Douala au Cameroun © Pierre GLEIZES/REA

Trois marins russes kidnappés en août par des pirates probablement nigérians au large du Cameroun ont été libérés, a annoncé dimanche la diplomatie russe.

« Trois marins de nationalité russe, libérés de la captivité où ils se trouvaient depuis mi-août, sont arrivés en Allemagne », où se trouve le siège de leur employeur, a annoncé le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué.

Le communiqué précise que l’état de santé des trois marins est satisfaisant et qu’ils devraient rentrer lundi en Russie. Il ne fait pas mention des autres marins kidnappés dans la même attaque.

Eaux dangereuses

Le 15 août, 17 marins au total avaient été enlevés dans l’attaque de deux navires commerciaux au large de Douala (Cameroun), dans le golfe de Guinée.

Selon un responsable des autorités maritimes camerounaises, il s’agissait de neuf Chinois et huit Ukrainiens. La diplomatie russe avait ensuite annoncé que trois des marins kidnappés étaient russes.

Les eaux du golfe de Guinée sont les plus dangereuses du monde, selon le Bureau maritime international (BMI) qui assure que 73% des enlèvements et 92% des prises d’otages en mer recensés ont lieu dans cette zone. La plupart du temps, ce sont des pirates nigérians qui attaquent les navires et enlèvent des marins dans le but d’obtenir des rançons.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte