Sécurité

Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara remanie sa sécurité rapprochée

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Mis à jour le 20 septembre 2019 à 13h21
Le président ivoirien, Alassane Ouattara.

Le président ivoirien, Alassane Ouattara. © Rebecca Blackwell/AP/SIPA

Le président ivoirien Alassane Ouattara a choisi, selon nos sources, son nouveau chef d’état-major particulier, en la personne de Bakary Diarrassouba. Un changement a également été décidé à la tête du Groupement de sécurité du président de la République (GSPR).

Avec la nomination, le 4 septembre, du général Vagondo Diomandé comme ministre de la Sécurité et de la Protection civile, Alassane Ouattara a nécessairement dû trouver son remplaçant au poste de chef d’état-major particulier. Selon nos informations, le chef de l’État a choisi de promouvoir Bakary Diarrassouba, son fidèle aide de camp, pour occuper la fonction.

Autre nomination, celle du colonel de gendarmerie Ibrahim Gon Coulibaly, frère cadet du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly – dauphin présumé du président ivoirien pour la présidentielle de 2020 -, qui prend la tête du Groupement de sécurité du président de la République (GSPR). Il était auparavant commandant en second et devrait être nommé général début 2020.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3096_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte