Dossier

Cet article est issu du dossier «Quel avenir pour le G5 Sahel ?»

Voir tout le sommaire
Sécurité

Face à l’expansion de la violence terroriste, les chefs d’État de la Cedeao en quête d’une nouvelle approche

Le président burkinabè Roch Marc Christian Kaboré et Mahamadou Issoufou, lors de la rencontre de la Cedeao, à Ouagadougou le samedi 14 septembre. © DR / G5 Sahel

Réunis ce samedi à Ouagadougou pour se pencher sur l'avenir du G5 Sahel, les chefs d’État de la Cedeao ont appelé à la mobilisation et la mutualisation des efforts pour enrayer la menace sécuritaire.

Le ton était particulièrement alarmiste, samedi 14 septembre, à l’ouverture du sommet extraordinaire de la Commission des États d’Afrique de l’Ouest (Cedeao).

Décidé en juin à Abuja, ce sommet a rappelé l’urgence de ce que le président de la commission de l’Union africaine (UA), Moussa Faki Mahamat, qualifie « de péril en la demeure si rien n’est fait ».

« Si la chenille légionnaire ravage nos cultures, les légions terroristes détruisent nos valeurs de coexistence pacifique », a martèle l’ancien ministre tchadien des Affaires étrangères.

11 500 victimes en cinq ans

Les chefs d'État de la Cedeao rassemblés à Ouagadougou pour le sommet extraordinaire sur la sécurité, samedi 14 septembre 2019. © DR / Cedeao

Ce sommet marque un tournant dans l’approche régionale contre les groupes jihadistes

L’Afrique de l’Ouest est confrontée à une dégradation alarmante de la sécurité et à une propagation de la menace vers les pays côtiers. « Avec plus de 2 200 attaques enregistrées au cours des cinq dernières années, qui ont tué 11 500 personnes et entraîné des millions de déplacés dans les zones rurales, ce sommet marque un tournant dans l’approche régionale contre les groupes jihadistes », a insisté l’Ivoirien Jean-Claude Brou, président de la commission de la Cedeao.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

(sans engagement, résiliez à tout moment)

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte