Sécurité

Mali : quand l’ancien juge islamique de Tombouctou au temps de l’occupation jihadiste se pose en homme de paix

L'ancien juge islamique de Tombouctou, Houka Houka Ag Alhousseini, à Bamako le 9 septembre 2019, exhibe ce qu'il présente comme des attestations d'ONG et d'autorités. © Baba Ahmed pour Jeune Afrique

À la tête du tribunal islamique de Tombouctou pendant l’occupation de la ville par les jihadistes, en 2012, Houka Houka Ag Alhousseini est désormais sous le coup de sanctions de l’ONU. Il continue pourtant d’exercer en tant que juge islamique et affirme même œuvrer à la paix. Jeune Afrique l’a rencontré.

Inscrit par l’ONU en juillet sur la liste des individus qui font obstacle à la mise en œuvre de l’accord de paix d’Alger, Mohamed Ag Alhoussini, alias Houka Houka Ag Alhousseini, est désormais sous le coup d’une interdiction de voyager, et il est défendu à toute organisation de lui accorder un quelconque soutien.

Pourtant, celui qui, en 2012, a exercé pendant dix mois la fonction de cadi (juge islamique) à Tombouctou, sous l’égide des groupes jihadistes, continue de participer activement à la vie politique malienne. Samedi 7 septembre, il était notamment présent au Palais de la Culture de Bamako, lors du lancement du mouvement politico-religieux de l’imam Mahmoud Dicko.

Le lundi suivant, c’est dans la résidence de l’un de ses proches, à Bamako, que Jeune Afrique a pu le rencontrer. Vêtu d’un boubou blanc immaculé, c’est un homme au large sourire qui, dans le salon cossu, s’est employé à nier sa responsabilité dans les exactions commises pendant l’occupation du Nord par les jihadistes. Choisissant ses mots avec soin, l’ancien cadi de Tombouctou se présente même désormais comme un artisan de la paix.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

(sans engagement, résiliez à tout moment)

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte