Politique

Côte d’Ivoire : le divorce est-il consommé entre Pascal Affi N’Guessan et Henri Konan Bédié ?

Henri Konan Bédié (PDCI) et Pascal Affi N’Guessan (FPI). © Montage / Photo : Sipa AP

Les relations entre l’ex-chef d’État Henri Konan Bédié, président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) et Pascal Affi N’Guessan, président d'une frange du Front populaire ivoirien (FPI), se sont dégradées à mesure que le premier s'est rapproché de Laurent Gbagbo, qui revendique la présidence du parti qu’il a fondé.

Issiaka Sangaré, secrétaire général de Pascal Affi N’Guessan n’a pu contenir sa colère. Le 4 septembre, alors que le nouveau gouvernement faisait la une des journaux, il apprenait en même temps que tout le monde, via un communiqué de presse signé de Maurice Kakou Guikahué, secrétaire exécutif d’Henri Konan Bédié, que celui-ci avait fait adopter quelques jours plus tôt une charte organisationnelle de sa future plateforme.

Et découvrait, par la même occasion, le nom de cette future organisation, censée regrouper l’ensemble de l’opposition au pouvoir du Président Alassane Ouattara : la Coalition pour la démocratie, la réconciliation et la paix (CDRP).

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

(sans engagement, résiliez à tout moment)

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte