Politique

RDC : lutte anti-corruption, sécurité, rapatriement de la dépouille de Mobutu… les promesses de Sylvestre Ilunga

Nommé en mai, le Premier ministre, Sylvestre Ilunga est réputé discret. Aura-t-il les épaules pour la tâche qui l’attend ? © Présidence RDC

Le Premier ministre congolais Sylvestre Ilunga Ilunkamba a présenté le 3 septembre à Kinshasa un programme de gouvernement non chiffré. Parmi ses priorités : la réforme du secteur des ressources naturelles, la gratuité de l’éducation, l’éradication de l’insécurité, ou encore la lutte contre la corruption.

Ce programme de politique générale a été élaboré par le Front commun pour le Congo (FCC) de l’ancien président Joseph Kabila et Cap pour le changement (Cach) du chef de l’État Félix Tshisekedi.

Problème : ce plan d’action reste muet sur de nombreux sujets, dont le financement des mesures et le calendrier de mise en application. Tour d’horizon des principaux piliers du programme présenté par l’exécutif.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

(sans engagement, résiliez à tout moment)

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte