Tourisme

Kempinski, nouveau gestionnaire du mythique hôtel des mille collines

L'hôtel des mille collines a été racheté par le groupe sud-africain Mickor en 2005. © Kempinski

Le mythique hôtel des mille collines à Kigali est désormais géré par Kempinski, le plus ancien groupe d'hôtels de luxe européen.

Le tourisme au Rwanda se porte bien, avec plus de 1 million de visiteurs et 300 millions de dollars de recettes en 2013, et après l’arrivée de Radisson, Hilton ou encore Sheraton, c’est au tour de Kempinski d’entrer sur le marché rwandais en prenant en main la gestion de l’hôtel des mille collines, à Kigali.

Historique

Ouvert en 1973, ce dernier est devenu célèbre avec la sortie du film Hôtel Rwanda, qui retrace l’histoire du sauvetage de 1 200 personnes ayant trouvé refuge au sein de cet établissement durant le génocide de 1994.

Racheté en 2005 par le groupe sud-africain Mikcor, en partenariat avec la Banque rwandaise de développement et le gouvernement rwandais, pour 3,2 millions de dollars, l’hôtel 4 étoiles, qui compte 122 chambres et suites, ainsi qu’un espace dédié aux conférences et aux réunions, est dorénavant administré par le groupe hôtelier de luxe Kempinski.

Lire aussi :

Hôtellerie : Starwood débarque au Rwanda

Rwanda : émergence d’une classe moyenne urbaine

Le Rwanda ou les secrets d’un bon élève

À Kigali, le business prend de la hauteur

Dans un communiqué publié le 14 juillet, Christoph Strahm, directeur général du Kempinski milles collines, s’est félicité de cette ouverture : « C’est vraiment le bon moment pour s’installer au Rwanda. Nous vivons ici un mariage parfait entre le premier grand hôtel à avoir ouvert au Rwanda il y a quarante ans et le plus ancien groupe hôtelier de luxe en Europe ».

Des travaux seront effectués au cours des 18 prochains mois pour permettre à l’Hôtel des milles collines de répondre aux standards de l’hôtelier européen.

Stratégie d’expansion

Avec cette ouverture, le groupe basé à Genève, propriété de la famille royale thaïlandaise, ajoute un dixième hôtel africain à son portefeuille.

Présent dans 43 pays à travers le monde – dont six en Afrique (Tchad, Kenya, Djibouti, Egypte, Rwanda, Seychelles) – le groupe suisse compte finaliser trois nouvelles ouvertures sur le continent au cours des deux prochaines années : au Caire (Égypte), à accra (Ghana) et à Oyala (Guinée équatoriale).

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Fermer

Je me connecte