Elections

Présidentielle en Tunisie : des dizaines de prétendants pour un seul fauteuil

Le candidat d'Ennahdha, Abdelfattah Mourou (au centre), après le dépôt de son dossier de candidature vendredi 9 août 2019 à Tunis, aux côtés du président du parti Rached Ghannouchi. © Hassene Dridi/AP/SIPA

Près d'une centaine de candidats à l'élection présidentielle du 15 septembre ont déposé leur dossier auprès de l'Instance électorale (Isie). Quels sont les principaux prétendants et les rapports de force, un peu plus d'un mois avant le premier tour ? Analyse.

La tenue d’une élection présidentielle anticipée suite au décès du président Béji Caïd Essebsi a inversé le calendrier électoral et induit une accélération des procédures. Mais il aurait fallu plus qu’un bouleversement d’agenda pour décourager les postulants à la présidence de la République. Depuis l’ouverture, vendredi 2 août, des dépôts de candidatures, quelque 98 candidats se sont présentés à l’Instance supérieure indépendante pour les élections (Isie).

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

(sans engagement, résiliez à tout moment)

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte