Économie

Congo Brazzaville : SNPC va lever 1,5 milliard de dollars

La Société nationale des pétroles du Congo (SNPC) va lever 1,5 milliard de dollars. L’opération, un préfinancement pétrolier piloté par Ecobank Capital, devrait permettre à l’établissement public de financer sa part d’investissement dans des projets pétroliers majeurs en République du Congo.

Par
Mis à jour le 20 juillet 2014 à 14:34

Cette levée de fonds devrait permettre à SNPC de financer sa participation dans d’importants projets pétroliers au Congo Brazzaville. © Antonin Bourgeaud/JA

La Société nationale des pétroles du Congo (SNPC) est sur le point de décrocher 1,5 milliard de dollars (1,1 milliard d’euros). L’opération, un préfinancement pétrolier piloté par Ecobank Capital – dirigé depuis peu par Moyo Kamgaing -, a retenu l’attention d’un pool de financiers africains qui apporteront chacun entre 200 et 300 millions de dollars.

Il s’agit d’Ecobank, des nigérians United Bank for Africa et AFC, du gabonais BGFI Bank et du sud-africain DBSA. Une banque française figurerait également parmi les prêteurs. La levée, dont la finalisation est prévue en août, va permettre à SNPC de financer sa part d’investissement dans des grands projets pétroliers du pays.

Lire aussi :

Hydrocarbures : rendez-vous des majors à Pointe-Noire

Pétrole : Ecobank Capital mobilise 500 millions de dollars pour Orion Oil

Pétrole : le grand retour de l’Afrique centrale

Contribution

Créé en 1998, SNPC est un établissement public détenu à 100 % par l’État congolais. Le groupe, placé sous l’autorité du ministère des Hydrocarbures, commercialise pour le compte de l’État les hydrocarbures livrés par les différents opérateurs ainsi que les parts de brut qu’il récupère à travers sa participation dans les contrats de partage de production. Selon les données du ministère des Hydrocarbures, la contribution de SNPC représente plus de 70 % du budget de l’État congolais.

Le groupe détient cinq filiales actives sur l’ensemble de la chaîne de l’industrie pétrolière : dans la recherche à travers Sonared, le forage avec SFP, la logistique via ILOGS, le raffinage avec CORAF et enfin dans l’aval via SNPC-Distribution.