Archives

Ombres sur l’accord de partenariat avec l’UE

Par
Mis à jour le 23 avril 2007 à 19:25

L’Union européenne a fixé au 31 décembre 2007 la deadline pour boucler les négociations en vue de la conclusion d’un Accord de partenariat économique (APE) avec les pays membres de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) et la Mauritanie. Ces derniers réclament un délai supplémentaire de trois ans (jusqu’au 31 décembre 2010) pour mieux se préparer. L’APE doit en effet créer une zone de libre-échange entre l’UE et la Cedeao, qui risque de causer la mort de tous les produits ouest-africains.
Les négociations devant être conduites par le commissaire chargé du commerce, des douanes, de l’industrie et de la libre-circulation des personnes, la désignation à ce poste de Mohamed Daramy, ministre sierra-léonais du Développement économique et du Plan, soulève de sérieuses contestations. Le Sénégal, auquel ce portefeuille était destiné, a protesté. Une enquête interne pour faux en écriture a d’ailleurs été ouverte contre le président de la Commission de la Cedeao, le Ghanéen Mohamed Ibn Chambas, soupçonné d’avoir falsifié le document de travail des chefs d’État relatif à l’attribution des postes de commissaire.