Culture

Algérie : les folles chansons d’amour et d’émigration de Mazouni, « un dandy en exil »

Pochette de la compilation "MAZOUNI - Un dandy en exil - Algerie/France - 1969/1983" © Born Bad Records / DR

Une maison de disques française a édité une compilation de chansons du "dandy" algérien Mohamed Mazouni, star de la diaspora algérienne connu pour son style bien particulier oscillant entre le chaabi et le yé-yé, et ses chansons d'amour et de politique.

Il est célèbre pour son chic, son apparence soignée. Né à Blida en 1940, il émigre en France peu de temps après le coup d’État de Houari Boumediène, en 1965. Voilà l’explication du titre « Un dandy en exil », apposé sur la première compilation du chanteur algérien Mohamed Mazouni, éditée en juin en France par Born Bad Records, Un dandy en exil (Algérie-France 1969-1983).

Nous avons des restes de sa postérité. La star de rock Rachid Taha a chanté sa magnifique chanson Camarade. L’Orchestre national de Barbès a quant à lui repris la chanson La Rose.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

(sans engagement, résiliez à tout moment)

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte