Politique

Mauritanie : Ismaïl Ould Bedda Ould Cheikh Sidiya nommé Premier ministre

Ismaïl Ould Bedda Ould Cheikh Sidiya, nouveau Premier ministre mauritanien. © AMI

Deux jours après avoir été officiellement investi président, Mohamed Ould Ghazouani a nommé samedi son Premier ministre, le très discret Ismaïl Ould Bedda Ould Cheikh Sidiya. L'équipe gouvernementale devrait être annoncée dans les prochains jours.

Sitôt après avoir été investi le 1er août, Mohamed Ould Ghazouani a nommé samedi son Premier ministre, le très discret Ismaïl Ould Bedda Ould Cheikh Sidiya. Son premier choix en tant que président mauritanien ne marque pas de rupture avec son prédécesseur Mohamed Ould Abdelaziz, dont il est l’ami intime.

Le nouveau chef du gouvernement a en effet dirigé entre 2009 et 2014 les ministères de l’Habitat et de l’Emploi. Originaire de Boutilimit (Trarza), il a également été président de la zone franche de Nouadhibou (Nord-Ouest), toujours sous le régime de l’ex-président.

« Effet de surprise » pour le nouveau gouvernement

Selon nos informations, le prédécesseur de ce dernier, Mohamed Salem Ould Béchir, nommé en octobre 2018, aurait dû démissionner le 1er août. Mais, chargé le jour de la cérémonie d’investiture de prendre en charge plusieurs délégations, dont celle du Front polisario – conduite par son chef Brahim Ghali, elle a été la dernière à quitter Nouakchott – , il n’a finalement pu abandonner ses fonctions que le 3 août. L’ex-chef du gouvernement a été nommé lundi ministre secrétaire général de la présidence. Une décision qui là encore, ne tranche pas avec la présidence d’Aziz.

Ghazouani a également nommé son directeur de cabinet, Mohamed Ahmed Ould Mohamed Lemine, ancien ambassadeur au Mali et son cousin par alliance

Avant son investiture, Mohamed Ould Ghazouani a reçu tous les jours ses plus proches collaborateurs, à son QG de campagne, dans le quartier Ilôt K de la capitale. Mais même auprès d’eux, il n’a pas fait filtrer ses intentions à propos de sa future équipe. « Il veut ménager l’effet de surprise », confie un proche.

Le 3 août, le chef de l’État a également nommé par décret son directeur de cabinet – qui occupait déjà ce poste pendant la campagne – , en la personne de Mohamed Ahmed Ould Mohamed Lemine, ancien ambassadeur au Mali et par ailleurs son cousin par alliance. Il remplace Ahmed Ould Bahiya, qui va prochainement prendre ses fonctions de nouvel ambassadeur de Mauritanie en France. L’annonce de la composition du nouveau gouvernement est attendue dans les prochains jours.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte