Politique

Côte d’Ivoire : Laurent Gbagbo et Henri Konan Bédié ont rendez-vous ce lundi à Bruxelles

Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo (photos d'archives). © Photomontage: Vincent Fournier/Jeune Afrique / Peter Dejong/AP/SIPA

Le principe d’une rencontre entre ces deux « éléphants » de la politique ivoirienne est « acquis » depuis plusieurs, selon plusieurs sources. Des "retrouvailles" hautement symboliques.

Cette fois-ci semble être la bonne. Plusieurs fois annoncée par des proches des deux hommes puis reportée, la rencontre entre Laurent Gbagbo et Henri Konan Bédié doit avoir lieu ce lundi, à Bruxelles, confirment plusieurs sources, après l’annonce de journaux proches de leurs partis. Cela fait plusieurs semaines que la rumeur agite Abidjan et Bruxelles, et plusieurs jours déjà que le principe de la rencontre « est acté », assurent plusieurs sources. Envisagée se tenir « samedi 27 juillet » ou « dimanche 28 juillet », c’est finalement ce lundi matin que le président du PDCI doit gagner la Belgique.

Ces derniers jours, « ce n’était plus qu’une question de synchronisation d’agenda », poursuit-il. Henri Konan Bédié, en séjour en France depuis le 1er juillet, devait rentrer à Paris, avant de pouvoir rejoindre Bruxelles, où réside Laurent Gbagbo depuis sa libération de la prison de la Cour pénale internationale en janvier dernier. Une libération assortie de conditions qui interdisent à Gbagbo de quitter la région bruxelloise.

Hautement symbolique

Plusieurs hauts cadres des deux partis doivent assister à la rencontre. Du côté du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), Narcisse N’Dri, le directeur de cabinet du président Bédié, Djenebou Zongo, sa directrice de la communication et Noël Akossi-Bendjo, vice-président du PDCI, récemment condamné par contumace à 20 ans de prison pour détournements de fonds. Une peine que l’accusé avait dénoncé comme « politique. »

Du côté du Front Populaire ivoirien (FPI), sont annoncés Assoa Adou, le secrétaire général, l’ancien ministre Ahoua Don Mello ou encore l’ex-directeur de campagne de Laurent Gbagbo, Issa Malick Coulibaly. Un communiqué commun est « déjà prêt », assure un des ténors du PDCI. Il évoquera « la paix, la réconciliation et la nécessaire réforme de la Commission électorale », autant de thèmes au menu de la rencontre.

Tout sera sur la table, ils vont discuter de comment ils peuvent travailler ensemble pour la réconciliation de la Côte d’Ivoire

Hautement symbolique, cette rencontre entre les deux anciens présidents est préparée depuis plusieurs mois. Henri Konan Bédié a d’abord envoyé une délégation du PDCI le 7 mai à Bruxelles, avant que Laurent Gbagbo n’envoie des représentants à Daoukro, le fief d’Henri Konan Bédié, le 23 mai. Les deux présidents se sont à chaque fois entretenus par téléphone.

C’est suite à ces deux rencontres que le Sphinx de Daoukro a fait savoir sa volonté de rencontrer Laurent Gbagbo. « L’ancien président ne pouvait pas dire non », commente un de ses proches. Les deux hommes se sont parlés une dernière fois mi-juillet, lorsque les juges de la Cour pénale internationale (CPI) ont publié leurs conclusions écrites sur l’acquittement de Laurent Gbagbo.

Rivaux aux intérêts communs

La dernière rencontre entre ces deux éléphants de la politique ivoirienne remonte à 2010, un peu avant l’élection présidentielle. En 9 ans, c’est bien plus que les années qui ont passées. À l’époque, le premier était président, l’autre était, avec Alassane Ouattara, l’un de ses rivaux. Depuis, Laurent Gbagbo est tombé et, au terme de sept ans de prison, vient d’être acquitté et libéré par la Cour pénale internationale. Henri Konan Bédié vient, lui, de rentrer dans l’opposition après avoir été le compagnon de route d’Alassane Ouattara depuis 2011.

Longtemps rivaux, les deux hommes ont désormais des intérêts communs. Si leur rencontre devrait marquer les esprits, c’est aussi qu’elle conforte la recomposition de l’échiquier politique à un peu plus d’un an de la présidentielle. « Tout sera sur la table, ils vont discuter de comment ils peuvent travailler ensemble pour la réconciliation de la Côte d’Ivoire », dit un de leur proche.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte