Archives

De l’époque punique à l’Islam

Quatre volumes pour raconter l’histoire de la Tunisie. Une somme revue et corrigée, dont la première partie est enfin en librairie.

Par - Fawzia Zouari
Mis à jour le 23 juin 2003 à 01:00

Aussi curieux que cela puisse paraître, aucune étude sur l’histoire générale de la Tunisie n’a vu le jour depuis trente ans. On avait jusque-là recours à l’ouvrage de Jean Pélegrin, rédigé dans les années trente et jugé médiocre par les spécialistes. En 1960, à l’initiative de feu Habib Bourguiba, des historiens se sont attelés à une « Histoire de la Tunisie » en quatre volumes publiée par la Société tunisienne d’édition (STD) aujourd’hui disparue. Cette somme n’a pas été rééditée et a disparu des librairies.
C’est dans l’objectif de lui redonner vie que Sud Éditions a fait appel aux auteurs qui y avaient collaboré afin de la remettre à jour et d’intégrer une documentation iconographique que les fouilles récentes n’ont cessé d’enrichir.
Déjà en librairie, le premier volume qui traite de « L’Antiquité » comporte 106 illustrations, 24 plans et cartes réunis par l’historien et ancien conservateur du site de Carthage, Abdelmajid Ennabli, chargé de l’iconographie. Annoncé pour novembre 2003, le deuxième volume couvrira la période allant de l’arrivée des Arabes (647) à celle des Turcs (1575) sous la plume des historiens Hichem Djaït et Mohamed Talbi ou des universitaires Mounira Chapoutôt et Mohamed Hassan. Le travail de documentation sera réalisé par le professeur d’archéologie Faouzi Mahfoudh. En chantier, les troisième et quatrième volumes, consacrés aux « Temps modernes » et à « L’époque contemporaine » paraîtront courant 2004.
Entièrement à l’actif de Sud Éditions, cette oeuvre, pourtant fondamentale, n’a pas bénéficié du concours des ministères de tutelle, ni du mécénat privé. Mais l’éditeur Mohamed Masmoudi reste serein : « Je ne me fais pas de soucis d’ordre financier pour ce livre, il se vendra. »

Histoire générale de la Tunisie. Vol 1 : « L’Antiquité », Sud Éditions-Maisonneuve & Larose, 466 pp., 37 euros.