Politique

Cameroun : l’opposition sceptique face aux raisons avancées pour le report des législatives

Une femme vote lors de l'élection présidentielle à Briqueterie Cameroun, le dimanche 7 octobre 2018. © Sunday Alamba/AP/SIPA

Le président Paul Biya a promulgué la loi reportant les législatives à 2020. Entre volonté d’harmoniser le calendrier électoral et nécessité d'une décrispation de la vie politique, les raisons de ce report divisent l’opinion.

La décision était attendue. Sans surprise, le président Paul Biya a promulgué le 19 juillet dernier la loi portant sur la nouvelle prorogation du bail des députés à l’Assemblée nationale. « Le mandat des députés est prorogé pour une durée de deux mois à compter du 29 octobre 2019 », a déclaré le président camerounais, marquant ainsi la dernière étape du parcours de ce texte adopté par le Parlement le 4 juillet dernier.

Par cette loi, les doutes qui entouraient la tenue des élections locales sont désormais dissipés. Les élections législatives prévues cette année et attendues comme un véritable troisième tour – après la présidentielle d’octobre 2018 et son contentieux post-électoral – devraient à présent se tenir en février 2020, tout comme les municipales reportées quelques semaines plus tôt. Mais au Cameroun, les raisons de ce report continuent d’alimenter des divergences.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

(sans engagement, résiliez à tout moment)

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte