Mines

Congo : Sundance Resources signe la convention d’exploitation du fer de Nabeba

| Par Jeune Afrique
Le projet de Mbalam-Nabeba est doté d’une capacité de production de 35 millions de tonnes de minerai de fer par an.

Le projet de Mbalam-Nabeba est doté d'une capacité de production de 35 millions de tonnes de minerai de fer par an. © Sundance Resources

Le groupe minier australien Sundance Resources a signé avec la République du Congo la convention d’exploitation de la mine de fer de Nabeba, à la frontière avec le Cameroun.

La junior australienne Sundance Resources a annoncé ce vendredi la signature par l’État congolais de la convention d’exploitation de la mine de fer de Nabeba [PDF] lors d’une cérémonie à Brazzaville en présence des membres du gouvernement, des représentants du groupe minier et de la société Congo Iron SA, filiale détenue à 85% par Sundance Resources.

Projet transfrontalier

La signature de la convention d’exploitation de Nabeba avec le Congo est un pas important pour Sundance Resources dans le développement du projet minier de Mbalam-Nabeba, qui se situe à la frontière entre le Cameroun et le Congo. Les minerais, qu »ils proviennent de Mbalam ou Nabeba, transiteront tous jusqu’au port camerounais de Lolabe. Le groupe australien avait déjà conclu, en novembre 2012, une convention d’exploitation pour la partie camerounaise de ce projet qui dispose d’une capacité de production de 35 millions de tonnes par an de minerai de fer sur une période d’au moins dix ans. 

Le permis de Nabeba couvre une zone de plus de 950 kilomètres carrés dans la province de Sangha au nord du pays. Dans le cadre de cette convention, Sundance Resources dispose d’une licence opérationnelle de 25 ans (à compter de la promulgation du décret présidentiel pour le permis minier de février 2013) renouvelable jusqu’à 15 ans. La convention de Nabeba dispose également que des royalties devront être versées par le groupe australien à hauteur de 3% de la production de minerai Quant à l’État congolais, il devrait prendre une participation de 10% dans la filiale de Sundance Resources, Congo Iron SA.

Lire aussi:

Cameroun : la convention d’exploitation de Mbalam signée

Mbalam : Giulio Casello cherche un allié chinois

Mbalam : les Chinois toujours séduits par Sundance

Cameroun : Sundance jette l’éponge

« Nabeba est un gisement exceptionnel a confié Giulio Casello, directeur général de Sundance Resources. Allié aux caractéristiques du gisement camerounais de Mbarga, et aux infrastructures ferroviaires et portuaires du projet, il est évident que ce projet va générer de la valeur pour toutes les parties prenantes ».

Activités

Sundance Resources est une société internationale d’exploitation de minerai de fer. Elle possède 90% de Cam Iron SA et 85% de Congo Iron SA, ses filiales au Cameroun et au Congo. Au travers du projet Mbalam-Nabeba, la junior australienne ambitionne de devenir un géant de la production de minerais de fer en Afrique centrale. En juin 2013, l’entreprise affichait un chiffre d’affaires annuel de 1,77 milliard de dollars.

Mbalam carto

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3104_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer