Politique

Sénégal : quand la voiture de Macky Sall et IBK prend feu

Outre les ministres et ex-ministres sénégalais, le président malien Ibrahim Boubacar Keïta a également participé à la cérémonie d'homme à Ousmane Tanor Dieng, aux côtés de Macky Sall. © DR / présidence de la République du Sénégal

En marge des cérémonies d'hommage à Ousmane Tanor Dieng, le secrétaire général du Parti socialiste décédé lundi, Macky Sall et Ibrahim Boubacar Keïta ont connu une mésaventure, mercredi : la limousine présidentielle dans laquelle ils roulaient a pris feu. Plus de peur que de mal pour les deux chefs d'État, sortis indemnes de l'incident.

La vidéo a rapidement fait le tour des réseaux sociaux. Et pour cause. La scène n’est pas banale : deux présidents dans une limousine qui prend feu au milieu d’un village. Mercredi 17 juillet, après la cérémonie d’hommage au défunt Ousmane Tanor Dieng à l’aéroport international Blaise Diagne, Macky Sall s’est engouffré avec son homologue malien Ibrahim Boubacar Keïta dans sa Mercedes présidentielle. Direction Nguéniène, le village natal de l’ex-secrétaire général du Parti socialiste.

À l’entrée du village, une épaisse fumée a commencé à s’échapper du capot du véhicule. Selon les médias sénégalais, un choc sur un dos d’âne pourrait être à l’origine de l’incident. Les deux chefs d’État ont été immédiatement extirpés de la limousine par leurs gardes du corps, sous les yeux ébahis des habitants. Indemnes mais visiblement un peu étonnés, à l’image d’un Macky Sall incrédule reboutonnant sa veste devant sa voiture « PR » fumante.

Tandis que les pompiers s’affairaient à éteindre l’incendie, le président sénégalais et son homologue malien ont pris place à bord d’un 4×4 pour se rendre à la mosquée du village où avait lieu un dernier hommage à Ousmane Tanor Dieng.

S’il est heureusement resté sans conséquences, cet incident n’a pas manqué de soulever des questions sur la sécurité du chef de l’État. Plusieurs Sénégalais se sont montrés surpris que la limousine présidentielle puisse ainsi prendre feu en plein trajet. Macky Sall et IBK, eux, se rappelleront sûrement longtemps de l’anecdote.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte