Politique

« Le Sénégal a perdu un homme politique de première classe » : l’hommage à Ousmane Tanor Dieng

Le président Macky Sall lors de la cérémonie d'hommage national à Ousmane Tanor Dieng, le 18 juillet 2019, en présence notamment de son homologue malien Ibrahim Boubacar Keïta. © DR / présidence de la République du Sénégal

Il « fut un homme de bien, un homme généreux, un homme discipliné et courtois ». Macky Sall a rendu mercredi un hommage national au secrétaire général du parti socialiste sénégalais, décédé lundi. Ousmane Tanor Dieng a ensuite été inhumé dans son village natal de Nguéniène.

L’avion s’est posé peu avant 16 heures (heure de Dakar) sur le tarmac du pavillon présidentiel de l’aéroport international Blaise Diagne, mercredi. Un vol spécial, affrété par le président de la République pour rapatrier la dépouille de son allié politique, Ousmane Tanor Dieng, depuis Paris où ce dernier est décédé lundi.

« C’est une bien triste journée, car notre pays vient de perdre l’un de ses plus illustres fils. Un serviteur infatigable de l’État et un homme politique de première classe », a lancé Macky Sall, qui s’est dit « véritablement bouleversé » par la mort de celui qu’il considérait comme « un ami fidèle et loyal et un conseiller avisé ».

La classe politique rassemblée

Outre les ministres et ex-ministres sénégalais, le président malien Ibrahim Boubacar Keïta a également participé à la cérémonie d'homme à Ousmane Tanor Dieng, aux côtés de Macky Sall. © DR / présidence de la République du Sénégal

De nombreuses personnalités politiques de tous bords étaient présentes aux côtés du chef de l’État, notamment le président malien, Ibrahim Boubacar Keïta. « Ousmane Tanor Dieng fut un homme de bien, un homme généreux, un homme discipliné et courtois », a insisté le président sénégalais.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

(sans engagement, résiliez à tout moment)

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte