Communication & Médias

Audiovisuel : Canal+ acquiert des activités d’Iroko et renforce sa présence à Nollywood

Avec ses 12 filiales africaines, Canal+ réunissait plus de 4 millions d'abonnés sur le continent en 2018.

Avec ses 12 filiales africaines, Canal+ réunissait plus de 4 millions d'abonnés sur le continent en 2018. © DR

Production de fictions, distribution de contenus, chaînes de télévision... Le groupe français vient d'annoncer de nouvelles acquisitions au sein du groupe nigérian Iroko, le « Netflix africain », dont il était actionnaire minoritaire depuis 2015.

Canal+ mise gros sur le continent africain et vient d’annoncer son renforcement au Nigeria, où Nollywood est l’une des industries cinématographiques les plus dynamiques de la planète. À travers sa filiale Thema, le groupe français renforce son contrôle sur l’un des moteurs de l’industrie nollywoodienne : le groupe Iroko Partners, avec l’acquisition des activités de production, de distribution de contenus et d’édition de chaînes de télévision, pour un montant tenu confidentiel.

« Cette acquisition, étape clef pour le développement international de Canal+, permet au groupe d’être présent sur toute la chaîne de valeur de l’industrie Nollywood, et d’acquérir un savoir-faire unique dans la production industrielle de fictions – films, séries et animation – africaines », indique le groupe français dans un communiqué.

Objectif : 5 millions d’abonnés en 2020

La transaction concerne ROK Studios, « premier producteur au Nigeria » selon Canal+ avec plus de 500 heures par an de nouveaux films et séries, dirigé par la star de Nollywood, l’actrice Mary Njoku. L’acquisition concerne aussi la distribution de contenus, l’édition et la distribution de quatre chaînes (sous la marque ROK) diffusées en Afrique anglophone ainsi qu’en Grande-Bretagne.

Depuis 2013, Canal+ éditait et proposait déjà dans ses offres les chaînes de fiction africaine Nollywood TV et Nollywood Epic, mais avec cette annonce, le groupe qui possède douze filiales sur le continent entend passer à la vitesse supérieure, et vise un objectif de 5 millions d’abonnés en 2020.

Chaîne YouTube devenue groupe international

Désormais, la chaîne souhaite produire un contenu plus en phase avec les attentes de ses téléspectateurs  : « Nous avons passé le cap des 4 millions d’abonnés en Afrique l’année dernière. Nos nouveaux abonnés, plus populaires, sont extrêmement friands de contenus africains, mais il n’y en a pas beaucoup », a déclaré à l’AFP Jacques du Puy, le président de Canal+ International.

Créé en 2010 par Jason Njoku, Iroko Partners est surnommé le « Netflix africain ».  Ce groupe, qui était à l’origine une chaîne YouTube a été transformée en plateforme de vidéo à la demande en 2011 (iRoko Tv, dont Canal+ est actionnaire minoritaire depuis 2015), avant de se lancer dans la production de films et séries à partir de 2014. En 2016, Iroko a lancé ses quatre chaînes de télévision dont le groupe français vient finalement de faire l’acquisition.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte