Bourse

Télécoms : Airtel Africa enfin coté au Nigerian Stock Exchange

Des traders à la Bourse de Lagos, au Nigeria, en juin 2016. © Sunday Alamba/AP/SIPA

Après son introduction sur le London Stock Exchange le 28 juin, Airtel Africa a intégré ce 9 juillet la place boursière de Lagos, voyant son titre grimper de 10 % dès sa première journée d'introduction.

Le numéro deux de la téléphonie mobile en Afrique a intégré, ce 9 juillet, le Nigerian Stock Exchange au Nigeria. Évalué à 1 360 milliards de nairas (3,3 milliards d’euros) Airtel Africa devient ainsi la troisième valeur de la bourse en termes de capitalisation.

Deux reports

Introduits à 363 nairas l’unité, 100 000 titres ont été achetés dès l’ouverture de la séance, faisant grimper le cours de l’action d’environ 10 %.

L’introduction, initialement prévue pour le 28 juin, en même temps que l’IPO londonienne, avait été repoussée à deux reprises, car l’entreprise n’avait semble-t-il pas rempli toutes les démarches préalables nécessaires à sa cotation.

Implanté dans 14 pays africains, Airtel Africa (filiale du groupe indien Bharti Airtel) réunit 98,9 millions d’abonnés et 14,2 millions d’utilisateurs de sa plateforme Airtel Money. Endetté à hauteur de 6,3 milliards d’euros en mars 2018, l’opérateur a su réduire sa dette à 3,6 milliards d’euros en mars 2019, en vue des ses introductions sur les marchés financiers internationaux.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Fermer

Je me connecte