CAN 2019

CAN 2019 : quatre chocs des huitièmes à ne pas manquer

Les 8e de finale de la CAN 2019 nous réservent de belles surprises...

Les 8e de finale de la CAN 2019 nous réservent de belles surprises... © Hassan Ammar/Manuel Araujo/Laurent Cipriani/AP/SIPA/Montage JA

Les huitièmes de finale de la CAN 2019 en Égypte s’étirent de vendredi à lundi. Nous avons demandé à deux experts, Nabil Maâloul et Lamine Ndiaye, respectivement anciens sélectionneurs de la Tunisie et du Sénégal, de choisir chacun deux chocs à ne pas manquer, sans occulter les autres rencontres...

Nigeria-Cameroun (06/07 à 18h)

Avec Nabil Maâloul

Les deux équipes ont l’habitude de se croiser en phase finale, et samedi soir, un grand nom du football africain quittera l’Égypte. « Pour moi, le Nigeria est légèrement favori, et il s’imposera 1-0. Il m’a globalement fait meilleure impression au premier tour, hormis contre Madagascar (0-2). Cela se jouera à peu de choses. Il faut s’attendre à un match certes ouvert, mais avec peu d’occasions », suppose le Tunisien. Nigérians et camerounais s’étaient affrontés en qualifications pour la Coupe du Monde 2018, et cela avait largement tourné à l’avantage des Super Eagles (4-0, 1-1). « Je pense qu’offensivement, le Nigeria est mieux armé. Ce sont deux équipes qui défendent bien. »

Algérie-Guinée (07/07 à 21h)

Séduisante lors du premier tour (trois victoires, six buts marqués, aucun encaissé), l’Algérie est une des équipes qui a fait la meilleure impression. Assez, aux yeux de Maâloul, pour en faire un potentiel champion d’Afrique. Et donc le favori de ce huitième de finale face à la Guinée. « L’Algérie joue très bien, elle a un gros secteur offensif, mais elle a aussi montré face au Sénégal (1-0) qu’elle savait jouer de manière physique, un domaine où les Lions excellent. Belmadi a su donner un vrai équilibre à son équipe, même si, derrière, elle est parfois en difficulté. » La mission des Guinéens s’annonce très compliquée selon l’ancien coach des Aigles de Carthage. « Cette équipe a des qualités, mais elle me semble vraiment un ton en-dessous. On ne sait pas si Naby Keita jouera, et défensivement, elle n’est pas rassurante. »

Mali-Côte d’Ivoire (08/07 à 18h)

Avec Lamine Ndiaye

Le Mali a surpris par la qualité de son jeu lors du premier tour, et par le côté spectaculaire de la plupart des buts qu’il a inscrits (six). « C’est vraiment une équipe qui joue bien, qui cherche toujours à aller de l’avant. Elle a des atouts offensifs, avec Marega et Diaby notamment.» Bien sûr, ce sera la Côte d’Ivoire en face, mais elle n’a pas été franchement transcendante au premier tour. « On connaît les individualités ivoiriennes, leur expérience du haut niveau, mais je pense que le Mali peut se qualifier, 2-1 par exemple. Et j’ai même envie de faire des Aigles une des surprises de cette CAN. Ils peuvent aller loin ! »

Tunisie-Ghana (08/07 à 21h)

Ce n’est pas parce que le Ghana a remporté six des sept dernières confrontations contre les Aigles de Carthage en phase finale que Lamine Ndiaye le voit encore s’imposer, « 2-1 ou aux tirs au but. Je me base sur ce que j’ai vu au premier tour. Les Ghanéens n’ont pas été extraordinaires, mais ils ont montré plus de choses que la Tunisie, que j’ai trouvée très timide, pas à son niveau. Les Black Stars ont au moins gagné un match et marqué quatre buts. Par contre, j’ai du mal à expliquer l’attitude des Tunisiens, qui concèdent beaucoup d’occasions, et s’en créent peu, alors qu’ils ont des atouts offensifs. » Mais le Sénégalais rappelle à toutes fins utiles qu’une nouvelle compétition commence. «Une équipe peut très bien être en difficulté au premier tour, et se transformer lors des matches à élimination directe. » Les supporteurs des Aigles de Carthage, très dubitatifs ces derniers jours, ne demandent pas mieux…

Les autres huitièmes de finale en un clin d’œil

Si Nabil Maâloul voit la Côte d’Ivoire éliminer le Mali et la Tunisie se qualifier face au Mali, alors que Ndiaye envisage plutôt une qualification du Cameroun, les deux techniciens sont d’accord sur les autres matches. Pour eux, l’Égypte, le Maroc, la RD Congo et le Sénégal, respectivement opposés à l’Afrique du Sud, au Bénin, à Madagascar et à l’Ouganda, se retrouveront en quarts de finale. Ndiaye, interrogé brièvement sur l’Algérie, partage la même opinion que le Tunisien : l’Algérie éliminera la Guinée. Et elle a tout, désormais, d’un vrai favori…

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte