Politique

Burkina : les proches de Bassolé alertent sur son état de santé, les autorités gardent le silence

Djibrill Bassolé, l’ancien ministre burkinabè des Affaires étrangères (ici en 2015). © Camille Millerand pour JA

L'entourage de Djibrill Bassolé s'inquiète pour son état de santé, ses avocats pointent même un « risque mortel et imminent ». Ils ne parviennent cependant pas à obtenir une autorisation de sortie du territoire pour celui qui est aussi l'un des principaux accusés dans le procès du putsch manqué de 2015.

« La dégradation de l’état de santé de Djibrill Bassolé, qui ne cesse de s’accélérer, lui fait encourir un risque mortel certain et imminent. » Dans un communiqué publié le 2 juillet, Me William Bourdon et Me Dieudonné Bonkoungou, deux des conseils du général de gendarmerie, tirent la sonnette d’alarme. Quelques jours plus tôt, le 26 juin, leur client avait été de nouveau hospitalisé à Ouagadougou, après « de fortes douleurs au ventre ».

L’ancien ministre des Affaires étrangères de Blaise Compaoré – qui encourt la prison à vie pour « meurtres, trahison et complicité d’attentat à la sûreté de l’État » dans le procès du putsch manqué de 2015 – est aujourd’hui « complètement déboussolé », confie l’un de ses proches à Jeune Afrique.

Silence des autorités

En mars dernier, il avait été évacué en Tunisie, où il a été soigné pendant deux mois à la polyclinique de Hammamet pour une « tumeur rare » à l’estomac. Il avait ensuite regagné Ouagadougou, début mai, avec la promesse d’être évacué en Turquie pour y recevoir des soins appropriés, assurent ses avocats. Mais depuis, les autorités burkinabè gardent le silence. Signe du malaise qui règne autour de la question, Jeune Afrique a sollicité sur ce dossier plusieurs ministères. Aucun de nos interlocuteurs n’a souhaité s’exprimer.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

(sans engagement, résiliez à tout moment)

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte