Transport maritime

[Infographies] Les ports de Cotonou, Lomé, Pointe-Noire et Tema ont le vent en poupe

Vue aérienne du port Autonome de Cotonou, au Bénin, le 24 février 2016. © © Gwenn Dubourthoumieu pour Jeune Afrique

Retour en images sur le classement annuel des ports de commerce africains de la fondation African Ports Awards, dont le président, Guy Manouan, décrypte pour Jeune Afrique les enjeux et les tendances de ce secteur clé de l'économie africaine.

Ils sont les interfaces d’entrée et de sortie des marchandises en Afrique. Du nord au sud du continent, chaque pays tente d’équiper sa façade maritime d’un port de commerce rivalisant avec celui de ses voisins.

Pour représenter clairement les capacités de ces infrastructures, la fondation African Ports Awards (APA) publie une série de classements annuels regroupant 29 ports de la région Afrique de l’Ouest et Afrique Centrale, dont la dernière édition a été dévoilée à Lomé le 19 juin. Axés sur trois critères (performances opérationnelles, performances des infrastructures et performances du système de management), ces classements mettent à l’honneur les ports de Lomé (Togo), Pointe Noire (République du Congo), Cotonou (Benin) et Tema (Ghana).

Retour en images sur les grands enseignements de cette édition 2018.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

(sans engagement, résiliez à tout moment)

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)
Fermer

Je me connecte