Pétrole & Gaz

Algérie : la Cour suprême a demandé à Sonatrach de porter plainte contre le canadien SNC-Lavalin

Exploitation d'hydrocarbures de Sonatrach en Algérie (image d'illustration)).

Exploitation d'hydrocarbures de Sonatrach en Algérie (image d'illustration)). © JF ROLLINGER pour JA

La Cour suprême algérienne a demandé à la direction de la société pétrolière publique Sonatrach de porter plainte contre l'entreprise canadienne SNC-Lavalin, afin d'enquêter sur les conditions d'attribution, en juin 2009, d'un contrat d'un montant de 1,1 milliard de dollars (967 millions d'euros).

La Cour suprême algérienne a demandé à la nouvelle direction de Sonatrach de porter plainte contre le canadien SNC-Lavalin. Elle envisage ensuite d’enquêter sur les conditions dans lesquelles ce groupe a obtenu un marché en juin 2009.

Le contrat, d’un montant de 1,1 milliard de dollars, portait sur la construction d’installations destinées au traitement du gaz dans la région de Rhourde Nouss (Sud).

Enquête dès 2013

En juin 2013 déjà, les activités de SNC-Lavalin avaient fait l’objet d’une enquête. La justice algérienne soupçonnait alors les Canadiens d’avoir sollicité les services d’un intermédiaire pour obtenir plusieurs contrats dans des conditions douteuses. L’affaire avait été classée sans suite.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte