CAN 2019

CAN 2019 : la jeunesse sénégalaise balaye la Tanzanie (2-0)

L'attaquant sénégalais Keita Baldé fête son but face à la Tanzanie, le 23 juin 2019. © Hassan Ammar/AP/SIPA

Sans Sadio Mané suspendu pour son premier match de phase de poule, le Sénégal s'en est remis à Keita Baldé (24 ans) et Krépin Diatta (20 ans) pour battre la Tanzanie.

En l’absence de la star Sadio Mané, l’attaquant de Liverpool suspendu pour le premier match de cette Coupe d’Afrique des Nations 2019, les fans sénégalais espéraient voir un autre attaquant des Lions de la Teranga prendre la relève face à la Tanzanie, dimanche 23 juin au Caire. « On aurait préféré jouer avec lui, c’est notre meilleur joueur, mais nous en avons d’autres capables de pallier son absence », affirmait avant la rencontre le sélectionneur Aliou Cissé.

Dans un match très tôt dominé de la tête et les épaules par le Sénégal, c’est Mbaye Niang qui aurait pu être le premier à endosser le costume de héros de la nation. Mais l’attaquant rennais ratait ses deux duels face au gardien tanzanien Manula dans les dix premières minutes de jeu.

Le grand soir de Keita Baldé

C’est donc un autre grand espoir du football sénégalais qui sortait de l’ombre après deux années décevantes en club. Perçu comme un futur crack mondial après une saison 2016-2017 durant laquelle il avait inscrit 16 buts avec la Lazio Rome, Keita Baldé, 24 ans, n’a jamais réussi à briller à Monaco qui l’avait pourtant recruté pour 30 millions d’euros en 2017. Prêté par le club de la Principauté à l’Inter Milan en 2018-2019, l’attaquant né en Espagne n’a pas eu plus de réussite avec seulement 4 buts marqués dans le championnat italien.

Statistique édifiante : à l’heure de jeu les Lions de la Teranga avaient déjà tiré 18 fois vers le but adverse

La suspension de Sadio Mané était donc l’occasion pour Keita Baldé, souvent placé sur le banc par le sélectionneur Aliou Cissé, de se refaire un nom parmi les Lions de la Teranga. Et c’est de lui qu’est venue la lumière dans une première mi-temps où les Sénégalais ont longtemps pêché dans la finition devant le but tanzanien. Baldé lui n’a pas tremblé quand Idrissa Guèye le décalait parfaitement dans la surface de réparation tanzanienne. D’une frappe puissante au premier poteau, l’attaquant de l’Inter Milan marquait son premier but dans une CAN (1-0, 28e).

Première pour Diatta

Une récompense pour un Sénégal très supérieur à son adversaire du soir. Dominateurs dans le duel physiquement au milieu de terrain, les coéquipiers de Kalidou Koulibaly se retrouvaient à de multiples reprises en surnombre dans le camp tanzanien. Mais Mbaye Niang et Ismaïla Sarr  gâchaient encore une poignée d’occasions franches en début de seconde mi-temps. Avec une statistique édifiante : à l’heure de jeu les Lions de la Teranga avaient déjà tiré 18 fois vers le but adverse.

C’est finalement un autre espoir, Krépin Diatta, 20 ans et milieu de terrain évoluant à Bruges en Belgique, qui doublait la mise grâce à une frappe surpuissante de 25 mètres suite à un corner mal renvoyé par la défense tanzanienne (2-0, 64e). Un premier but pour Diatta en sélection qui mettait le Sénégal à l’abri. La CAN 2019 des Lions de la Teranga est lancée de belle manière.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte