Dossier

Cet article est issu du dossier «Aliou Sall-Frank Timis : l’affaire qui secoue la présidence sénégalaise»

Voir tout le sommaire
Pétrole & Gaz

[Vidéo] Sénégal : quand un conseiller du président contredit la version d’Aliou Sall dans l’affaire Frank Timis

Aliou Sall, lors d'une conférence de presse le 4 juin 2019.

Aliou Sall, lors d'une conférence de presse le 4 juin 2019. © Reuters

Lors d’une interview à TV5, mercredi 19 juin, le conseiller en charge de la Communication, El Hadj Hamidou Kassé, a confirmé l’existence d’un virement de 250 000 dollars à Agritrans, une société qui appartient à Aliou Sall. Cette déclaration vient contredire la version du frère du président Macky Sall, qui avait démenti les révélation de la BBC sur ce scandale de corruption.

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Lire les autres articles du dossier

«Aliou Sall-Frank Timis : l’affaire qui secoue la présidence sénégalaise»

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte