Automobile

Automobile : PSA commence son activité au Maroc

L’usine de Kenitra, au nord de Rabat, s’est vu confier la fabrication de la nouvelle 208. © PSA

Attendu depuis plusieurs mois, le lancement officiel de l’activité de l’usine de PSA à Kenitra au Maroc est donné ce 20 juin. À terme, 200 000 véhicules chaque sortiront de ce site.

Annoncé il y a quatre ans jour pour jour, la nouvelle usine de PSA installée à Kenitra doit être inaugurée ce 20 juin. Selon nos informations, Carlos Tavares, président du directoire de PSA, n’a pas pu venir au Maroc mais d’autres dirigeants du constructeur ont accompagné des représentants du gouvernement français.

À une cinquantaine de kilomètres au nord de Rabat, au cœur de la zone franche Atlantic Free Zone, le constructeur français a bâti un site ultra-moderne qui produira 100 000 véhicules au cours de l’année à venir. L’investissement global dédié pour ce site par PSA dépasse les 560 millions d’euros.

Les lignes de production vont sortir des 208 destinées en majorité à l’export, à l’image de l’usine de l’autre constructeur français présent à Tanger au Maroc, Renault. PSA espère pouvoir conquérir le marché africain et celui du Moyen-Orient grâce à sa présence à Kenitra. La nouvelle plate-forme pourra même servir à produire des voitures électriques quand les donneurs d’ordres le décideront.

Atteindre un taux d’intégration de 80 % en deux ans

Les voitures qui sortiront de l’usine cette année seront produites avec 60 % de pièces achetées au Maroc et un moteur fabriqué sur place équipera chacun des véhicules. Ce moteur, produit sur le site depuis un an a passé avec succès l’ensemble des tests diligentés en France par la maison-mère.

PSA ambitionne d’atteindre un taux d’intégration de 80 % d’ici deux ans. En 2018, PSA a commandé pour environ 850 millions d’euros de marchandises auprès d’une soixantaine de fournisseurs locaux, et prévoit de dépasser le milliard d’ici 2022. En parallèle, les dirigeants du constructeur français n’ont pas exclu la possibilité que les fournisseurs installés au Maroc livrent les autres usines de la marque dans la région Mena et en Europe.

2 500 salariés en 2020

L’installation devrait très prochainement doublée, avec la livraison prévue pour 2020 d’une extension permettant à l’usine de produire 200 000 voitures par an, tandis que le nombre des salariés doit passer de 1 600 en 2019 à plus de 2 500 l’année suivante.

Le site, qui s’étend sur 900 hectares, est aussi doté d’un centre de recherche et développement, le Morocco Technical Center, qui a ouvert ses portes en 2017. La plate-forme, qui regroupe plus de 500 techniciens et ingénieurs, a pour mission d’optimiser le sourcing local et d’améliorer les performances des modèles.

PSA a également un projet d’usine à Oran, mais celui-ci a accumulé les retards. Les autorisations nécessaires à la construction de ce site d’assemblage ayant finalement été accordées au mois de février, son activité devrait commencer au second semestre  2020.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Fermer

Je me connecte