Justice

Affaire Aliou Sall-Frank Timis : l’opposition sénégalaise accuse le pouvoir d’avoir voulu étouffer un rapport crucial

Aliou Sall, maire de Guédiawaye et frère du président Macky Sall, lors d'une conférence de presse à Dakar le lundi 3 mai 2019. © Manon Laplace pour JA

La complexe affaire Aliou-Sall-Franck Timis, qui a vivement rebondi au Sénégal après la diffusion d'un reportage de la BBC, n'en fini pas d'alimenter le débat politique. L'opposition, à l'offensive, accuse le clan présidentiel d'avoir voulu étouffer un rapport gênant de l'Inspection générale d'État. Le ministère de la Justice a saisi le procureur.

Une semaine après la diffusion du reportage de la BBC – « Un scandale à dix milliards de dollars » –, l’opposition semble bien décidée à ne pas laisser s’éteindre l’incendie allumé dans l’opinion publique sénégalaise. Dans ce qu’il est désormais convenu d’appeler l’affaire Aliou Sall-Franck Timis, il y a « une forte présomption d’associations de malfaiteurs […] en vue d’une entreprise ayant abouti à la spoliation d’intérêts du Sénégal », a ainsi martelé l’ex-ministre de l’Énergie Thierno Alassane Sall, qui avait convoqué la presse, mardi après-midi.

Alors que sur les réseaux sociaux fleurissent les commentaires acerbes sous les hashtag #SallGate ou #PetroGazGate, le Congrès de la renaissance démocratique (CRD, opposition) avait convoqué la presse pour « faire le point » sur l’Affaire Petro-Tim et les soupçons de corruption liés à l’attribution de deux champs pétroliers et gaziers au large du Sénégal à l’homme d’affaires roumano-australien Frank Timis en 2012.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte