Politique économique

La Tunisie, un « hub d’exception » pour la Corée du Sud

En décembre 2018, le Premier ministre sud-coréen, Lee Nak-yon, était accueilli par son homologue tunisien, Youssef Chahed, à l'aéroport de Tunis-Carthage. © Hassene Dridi/AP/SIPA

Après l'inauguration, le 29 mai, la Chambre de commerce tuniso-coréenne, le Pays du matin calme compte bien profiter de la « position d'exception de hub entre l’Europe, l’Afrique et le Moyen-Orient ».

« La Tunisie est le seul pays qui a de bonnes relations avec tous les pays arabes – comme l’a montré le dernier Sommet de la Ligue arabe -, qui a une longue histoire commerciale avec l’Europe et qui est pleinement en Afrique, avec notamment son adhésion à la Zlec [Zone de libre échange continentale] », a détaillé Cho Koo Rae, ambassadeur de Corée du Sud en Tunisie, lors de l’inauguration de la Chambre de commerce tuniso-coréenne, le 29 mai dernier.

Pour le représentant du Pays du matin calme, arrivé il y a un an en Tunisie, le pays est avant tout un parfait camp de base pour que les sociétés de son pays rayonnent sur ces trois régions.

Une première cohorte de businessmen attendue en septembre

Avec des exportations et importations en 2018 de, respectivement, 155 millions et 61 millions de dollars, la Tunisie compte effectivement peu pour la Corée du Sud, dont le volume commercial quotidien s’élève à 500 millions de dollars. La chambre de commerce servira surtout de porte d’entrée vers de nouveaux marchés régionaux pour les quelque 3 millions de PME coréennes. La première cohorte de businessmen sud-coréens à bénéficier de son appui est attendu en septembre à Tunis.

Koo-Rae Cho pointe quatre secteurs dans lesquels ces PME pourraient jouer un rôle « via un partenaire tunisien, car il ne s’agit pas d’accroître nos exportations » : le secteur des technologies de l’information, notamment dans le domaine agricole ; la digitalisation du secteur public, prônée par les autorités tunisiennes ; la cartographie agricole et urbaine du pays pour aider le gouvernement à mieux percevoir les taxes, et enfin le secteur agro-alimentaire. Sur ce dernier marché, des projets de collaboration sont à l’étude, par exemple pour améliorer le packaging des dattes et de l’huile d’olive tunisiennes pour rendre les attrayantes aux yeux des consommateurs sud-coréens.

Les Sud-Coréens, une cible à conquérir pour le secteur touristique

Pour Mehdi Mahjoub, secrétaire général de la chambre de commerce – et par ailleurs directeur général de Hyundai en Tunisie –, cette plateforme d’échange doit permettre d’ouvrir la Tunisie à d’autres marchés que les traditionnels pays européens : « C’est une partie du monde où nous ne sommes pas connus du tout. Nous devons faire valoir nos produits d’excellence comme l’huile d’olive, mais aussi notre potentiel touristique. » Il n’existe pas de statistiques officielles sur le nombre de touristes sud-coréens en Tunisie, preuve d’un marché à conquérir.

La création de la chambre de commerce tuniso-coréenne a été le point d’orgue des célébrations du cinquantenaire des relations diplomatiques entre les deux pays. En décembre 2018, le Premier ministre sud-coréen, Lee Nak-yon, a visité pour la première fois la Tunisie. Son homologue tunisien, Youssef Chahed, pourrait à son tour se rendre à Séoul cet été.


Composition de la chambre de commerce tuniso-coréenne

Président : Slim Sellami, dirigeant de OneTech (câble, mécatronique et TIC)
Vice-présidents : Ayoub Knani, de Meziou, Knani&Khlif (cabinet d’avocats en droit des affaires) ;  Sang-il Woo, Yura Corporation Tunisia (câbles automobiles) ; Sangho Chung, consultant économique à l’ambassade de Corée du Sud
Secrétaire général : Mehdi Mahjoub, directeur général de Alpha Hyundai Tunisia
Trésorier : Badreddine Anane

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte