Top joueurs

CAN 2019 : qui est Odion Ighalo, l’attaquant nigérian sacré meilleur buteur des qualifications ?

Odion Ighalo, l'attaquant nigérian sacré meilleur buteur des qualifications. © Instagram Odion Ighalo

L’attaquant nigérian avait reçu des menaces de mort après la Coupe du monde 2018, à cause d’une occasion manquée face à l’Argentine. Depuis, il a terminé meilleur buteur des qualifications pour la CAN 2019.

Après la Coupe du monde en Russie, des “supporters” nigérians ont menacé de mort Odion Ighalo (29 ans) et sa famille. Sa faute ? Avoir manqué une grosse occasion lors du dernier match du premier tour contre l’Argentine, en Russie (1-2).

“Je l’avais ensuite sélectionné pour un match qualificatif pour la CAN 2019, aux Seychelles, en septembre, et on me l’avait reproché, il était encore marqué par toutes ces critiques et je lui avais dit qu’il marquerait », explique Gernot Rohr, le sélectionneur allemand des Super Eagles.


>>> À LIRE – Football : du Maroc à la Guinée, le classement JA 2018 des meilleures sélections africaines


Ce jour-là, à Victoria, Ighalo inscrit sur penalty le dernier des trois buts de son équipe (3-0), sans forcément se douter qu’il terminerait meilleur buteur des qualifications pour la CAN, tous groupes confondus (7 buts), grâce, notamment, à ses cinq réalisations face à la Libye en octobre dernier (4-0 et 3-2).

Odion Ighalo lors du match Argentine-Nigeria de la Coupe du Monde 2018, à Saint-Pétersbourg, en Russie, le 26 juin 2018. © Michael Sohn/AP/SIPA

Agile, puissant, adroit

Adel Amrouche, qui avait démissionné de son poste de sélectionneur de la Libye juste avant la double confrontation face aux Nigérians, s’était attardé sur le profil du joueur, international depuis 2015 (26 sélections, 11 buts). « Puissant, agile dans le jeu aérien en raison de sa taille (1,88 m), adroit devant le but, capable de se servir de son pied gauche, et le tandem qu’il forme avec Ahmed Musa est très efficace, explique l’Algérien Adel Amrouche. Techniquement, il est assez intéressant aussi. »

Rohr, en revenant sur l’épisode post Coupe du monde, insiste quant à lui sur « la force mentale » d’Ighalo, en plus de ses qualités humaines : « Odion n’est pas un grand bavard, ce qui n’empêche pas qu’il soit un leader car il est expérimenté et exemplaire ».

Watford, le déclic

Le buteur nigérian, né à Lagos dans une famille pauvre, est aujourd’hui multimillionnaire. Il gagne un peu plus de 10 millions d’euros par an à Shanghai Shenhua, l’ancien club de Didier Drogba.


>>> À LIRE – Football : tout savoir sur le tirage au sort de la CAN 2019


Avant cela, il avait déjà beaucoup voyagé depuis son départ de Julius Berger, en 2006. La Norvège (Lyon Oslo), puis Udine, en Italie, qui, faute de lui accorder une confiance aveugle, l’a prêté pendant six ans à Grenade (ESP), Cesena (ITA) et Watford, en Angleterre, qui l’a définitivement acheté en 2014.

C’est dans ce club, dont Elton John fut le président pendant vingt-cinq ans, que l’attaquant s’est vraiment libéré, inscrivant 39 buts toutes compétitions confondues en un peu plus de deux saisons.


>>> À LIRE – Russie 2018 – Gernot Rohr : « Le Nigeria a un bel avenir devant lui »


Son exil lucratif à Changchun Yatai en 2017 lui a permis de surfer sur cette efficacité (36 buts), assez pour convaincre le puissant club de Shanghai de lui offrir un salaire princier. Gernot Rohr, même s’il se dit convaincu qu’Ighalo a encore largement le niveau pour évoluer dans un bon championnat européen, comprend le choix de son joueur. « Le championnat chinois progresse, et comme Odion est très professionnel, il marque des buts et cela me va, juge Rohr. Et on peut comprendre, quand on sait d’où il vient, qu’il ait eu envie de réaliser une belle opération financière. » Qui n’aurait pas fait pareil à sa place ?

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte