Politique

Les questions sécuritaires au cœur des échanges entre Idriss Déby et Ali Bongo à Libreville

Le président tchadien Idriss Deby Itno au palais présidentiel de N'Djamena le 20 avril 2016. © Andrew Harnik/AP/SIPA

Le Tchad « peut se présenter comme une digue » protégeant l'Afrique centrale de l'instabilité qui règne dans plusieurs pays du continent, a déclaré mercredi le président tchadien Idriss Déby Itno, en visite à Libreville.

Au sujet de ses entretiens avec son homologue gabonais Ali Bongo Ondimba, le président Idriss Déby Itno a précisé qu’ils avaient notamment abordé des questions sécuritaires régionales.
Les questions sécuritaires « pèsent beaucoup sur nos pays », a déclaré le chef de l’État tchadien. « Nous avons abordé  la (situation en) République centrafricaine, la menace du groupe jihadiste nigérian Boko Haram et la situation sécuritaire au Soudan et en Libye qui sont les pays voisins du Tchad », a-t-il détaillé au cours d’une conférence de presse au palais présidentiel gabonais.

« Le Tchad peut se présenter comme une digue, si elle cède, ça ne serait pas bien », a-t-il souligné.

« Nette amélioration »

Idriss Déby s’est dit également « très heureux de constater » que Ali Bongo « va bien » et « qu’il y a eu une nette amélioration de sa santé ». Le président gabonais se remet actuellement d’un accident vasculaire-cérébral (AVC) survenu fin octobre 2018.

Après cinq mois de convalescence à l’étranger, il était rentré le 23 mars à Libreville et avait à cette occasion prononcé quelques mots à son arrivée à l’aéroport.

Depuis, le président gabonais n’a fait aucune déclaration publique, mais a multiplié des entretiens au palais présidentiel avec des chefs d’État africains, dont les présidents sénégalais et ivoirien, Macky Sall et Alassane Ouattara.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte