Elections

Présidentielle du 4 juillet en Algérie : vers un scrutin sans candidat ?

Une pancarte brandie par des manifestants, vendredi 17 mai à Alger. © Fateh Guidoum/AP/SIPA

Le chef de l'État Abdelkader Bensalah a réaffirmé à plusieurs reprises que l'élection présidentielle se tiendrait bien le 4 juillet, et le chef d'état-major Ahmed Gaïd Salah a lui-même appelé à la tenue du scrutin. Alors que la rue et l'opposition demandent un report, aucun dossier de candidature n'avait été déposé devant le Conseil constitutionnel, à deux jours de la date butoir.

« La persistance de la crise aura de graves conséquences dans les domaines économique et social du pays », avertit dans son dernier discours le général Ahmed Gaïd Salah, en réitérant que seulement « la tenue de l’élection présidentielle fera taire tous ceux qui tentent de faire perdurer cette crise ». Alors que les manifestants continuent à rejeter catégoriquement la feuille de route du chef d’état-major de l’armée, ce dernier n’a pas précisé de date.

Ce mercredi, les partis de l’alliance présidentielle ont ouvertement soutenu la position du patron de l’Armée nationale populaire (ANP). Si le Rassemblement national démocratique (RND) s’est dit convaincu de « la nécessaire organisation de la présidentielle », les partis TAJ (Rassemblement Espoir de l’Algérie) ainsi que le Mouvement populaire algérien (MPA) ont affirmé soutenir la feuille de route de Gaïd Salah. Dans un communiqué, le FLN a salué la position « nationale et souveraine » de la grande muette.

Pour sa part, Ali Benflis, ex-Premier ministre et président du parti Talaie El Hourriyet, a estimé que l’absence de date dans le discours de Gaïd Salah était en droite ligne avec les revendications du peuple algérien, ajoutant que « les élections ne seront valables qu’avec l’association des parties susceptibles de trouver les outils de gestion des élections, notamment une instance indépendante ».

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte