Politique

Côte d’Ivoire : le bilan des affrontements intercommunautaires à Béoumi s’alourdit à 10 morts

Un cycliste passe devant un camion incendié dans un village proche de Béoumi, le 17 mai 2019. © Sia KAMBOU/AFP

Le corps d'une personne portée disparue lors des affrontements intercommunautaires survenus cette semaine à Béoumi, dans le centre de la Côte d'Ivoire, a été découvert dimanche, portant le bilan à 10 morts, a-t-on appris de sources concordantes.

Le précédent bilan des violences intercommunautaires était de 9 morts et 84 blessés. Le corps d’une personne portée disparue « a été retrouvé ce matin vers 10h. Le décès n’est pas d’aujourd’hui. Ça fait donc un bilan de 10 morts », a déclaré une source policière sous couvert de l’anonymat.

Plusieurs témoins joints ont confirmé la découverte du corps.

Les violences ont été déclenchées par une altercation entre un chauffeur de taxi-brousse malinké et un conducteur de moto-taxi baoulé, qui a dégénéré mercredi en bataille rangée dans la ville de Béoumi puis dans des villages avoisinants, selon des témoins.

De nombreux magasins et maisons ainsi que des voitures et des motos ont été brûlés dans cette ville, et la tension restait vive. Des centaines de militaires et gendarmes ont été déployés dans toute la zone pour éviter de nouveaux accrochages et affrontements.

Au-delà des tensions politiques liées aux échéances électorales, les crispations entre les deux communautés reposent également sur des questions économiques, des épisodes de violences surgissant autour de problématiques foncières.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte